Smila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Smila
Смiла
Blason de Smila
Héraldique
Drapeau de Smila
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Cherkasy Oblast.png Oblast de Tcherkassy
Maire Andriï Kolesnik
Code postal 20700
Indicatif tél. +380 4733
Démographie
Population 68 636 hab. (2013)
Densité 1 722 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ nord, 30° 06′ est
Superficie 3 985 ha = 39,85 km2
Divers
Fondation 1542
Statut Ville depuis 1926
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tcherkassy

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Tcherkassy
City locator 14.svg
Smila

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Smila

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Smila
Liens
Site web /www.smila.osp-ua.info/
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Smila (en ukrainien : Смiла) est une ville de l'oblast de Tcherkassy, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Smila. Sa population s'élevait à 68 636 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Smila est située au bord d'un lac artificiel formé sur la rivière Tiasmyn, à 27 km au sud-ouest de Tcherkassy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la légende, au cours de l'un des nombreux raids de la Horde d'or, une jeune fille guida l'armée de la Rus' de Kiev jusqu'à l'arrière des envahisseurs. Les ennemis furent défaits, mais la jeune fille fut tuée par l'une de leurs flèches. Personne ne connaissait son nom, de sorte que lorsqu'une colonie fut établie sur place, les colons la baptisèrent en son honneur Smila, qui signifie « brave fille » en ukrainien. Elle figure sur les armoiries de la ville.

La localité fut mentionnée pour la première fois au XVIe siècle, alors qu'elle faisait partie de la république des Deux Nations (Pologne-Lituanie). En 1648-1654, Smila accueillit le régiment de Cosaques de Tchyhyryne. En 1773, la ville reçut le droit de Magdebourg et, en 1795, est rattachée à l'Empire russe.

Smila connut un développement rapide grâce à l'ouverture d'une ligne de chemin de fer en 1876. Mais au XXe siècle, elle subit des désastres répétés : la Première Guerre mondiale, la famine de 1932-33 et la Seconde Guerre mondiale. Elle subit également la dépression économique qui suivit la dislocation de l'Union soviétique, dans les années 1990. La production industrielle diminua de plus de 70 pour cent et Smila perdit alors plus de dix pour cent de sa population.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1923 1926 1939 1959 1970 1979
21 34122 95333 87044 53455 47462 282
1989 2001 2010 2011 2012 2013
79 44969 68168 72168 52068 66768 636

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales entreprises de Smila sont :

  • SEMZ (en russe : СЭМЗ, acronyme de Смилянский электромеханический завод) : usine fondée en 1876 comme atelier de réparation de locomotives à vapeur et de wagons ; depuis les années 1960, elle répare des moteurs de locomotives et d'autres machines électriques. Elle emploie 1 950 salariés (2006)[2].
  • Smilamach, acronyme de Smilianski Machinostroïtelny Zavod (en russe : Смилянський машиностроительный завод) : fondée en 1840, cette entreprise fabrique des équipements pour l'industrie de la boulangerie. Elle emploie 1 500 salariés (2006)[3].
  • Smelianski Sakharny Kombinat (en russe : Смелянский сахарный комбинат) : raffinerie de sucre, 700 salariés (2006).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]