Smallworld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (octobre 2015).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Smallworld Systems Ltd est une société d'édition de système d'information géographique (SIG) créé à Cambridge, Royaume-Uni, en 1988 par Dick Newell, Tim Cadman, Richard Green, David Theriault, Mike Williamson, Hugh Fingland, Arthur Chance, Mark Easterfield, Cees Van Der Leeden, et Klas Lindgren.

Créée à la fin des années 1980, dans un contexte de dérégulation des services publics, l'entreprise a orienté dès sa conception son SIG vers la gestion de réseaux, alors que la majorité des SIG de l'époque étaient davantage tournés vers les applications cartographiques ou environnementales. Cette orientation a permis à l'entreprise de se développer pour devenir, au cours des années 1990, un leader[1] du marché des SIG parmi les entreprises de services publics (eau, gaz, électricité, télécommunications, etc.).

En septembre 2000, l'entreprise fut rachetée par GE Energy, une division de General Electric[2].

Le nom Smallworld a survécu à l'entreprise en tant que nom commercial pour le SIG et ses applications.

La technologie Smallworld permet le développement de tout type d'application de système d'information géographique. Son moteur topologique est particulièrement adapté à la gestion de réseaux, et donc à toute application visant les réseaux d'énergie, d'eau, d'assainissement, routiers, ou de télécommunications.

La technologie Smallworld repose essentiellement sur

  1. Un langage orienté objet, appelé Magik, qui supporte l'héritage multiple, le polymorphisme, et permet un typage dynamique.
  2. Un SGBD appelé VMDS, pour Version Managed Data Store (magasin de données géré par versions), qui a été conçu et optimisé pour stocker et analyser des données spatiales et topologiques complexes

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Longley, Mike Goodchild, David J. Maguire, David W. Rhind, Geographic Information Systems and Science, John Wiley and sons, , 560 p. (ISBN 0470721448, lire en ligne)
  2. GeoComm, « GIS, CAD, and mapping daily news provided by Spatial News », sur spatialnews.geocomm.com (consulté le 5 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]