Smalltown Boy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Smalltown Boy

Single de Bronski Beat
extrait de l'album The Age of Consent
Sortie juin 1984
Enregistré The Garden Studio, Londres, 1984
Durée 5:02
Genre Synthpop[1], new wave
Format 7", 12"
Auteur Bronski Beat
Producteur Mike Thorne
Label London Records

Singles de Bronski Beat

Smalltown Boy est le premier single du groupe britannique Bronski Beat, sorti en juin 1984. Il est ensuite sorti dans le premier album du groupe, The Age of Consent, sorti en décembre 1984. Il a atteint la 3e place du classement au Royaume-Uni et la 8e en France. Il a également reçu une certification d'argent par la BPI le 1er juillet 1984[2]. Cette chanson est un titre gay très populaire, qui a connu un énorme succès à travers le monde.

Signification de la chanson[modifier | modifier le code]

Le titre signifie : "un garçon d'une petite ville". La chanson parle d'un jeune garçon victime d'homophobie et de solitude, incompris par sa famille. Une interprétation est retracée dans le vidéoclip où il se fait des amis, mais un gang homophobe l'agresse et un policier le ramène chez lui. Il prend le train pour retrouver ses amis. La chanson reflète la vie difficile des jeunes homosexuels de province, amenés à quitter leur petite ville pour vivre au grand jour dans de grandes villes plus tolérantes.

Vidéoclip[modifier | modifier le code]

La vidéo musicale montre le chanteur Jimmy Somerville jouant le garçon de la chanson. On le voit se faire des amis (interprétés par les membres du groupe Larry Steinbachek et Steve Bronski) au bord d'une piscine, regardant les personnes nager. Jimmy est attiré par le garçon qui nage. Ce garçon semble attiré lui aussi puisqu'il lui fait un sourire. Jimmy décide alors de le retrouver dans les vestiaires de la piscine. Le beau nageur change alors complètement de comportement devant ses amis et repousse les avances de Jimmy qui décide de partir. Pire encore, Jimmy est poursuivi dans la rue par la bande homophobe du nageur. Jimmy est tabassé. Il est ramené chez ses parents par un policier. Tout le monde semble donner les torts à Jimmy. Le clip s'achève sur un note d'espoir avec le retour de Jimmy dans le train comme au début, mais accompagné de ses amis de Steinbachek et de Bronski. Jimmy retrouve le sourire et part en train loin de cette barbarie.

Formats et liste des titres[modifier | modifier le code]

7" Single
  1. Smalltown Boy — 3:58
  2. Memories — 3:00
12" Maxi
  1. Smalltown Boy — 9:00
  2. Infatuation
  3. Memories

Reprises[modifier | modifier le code]

En 2013, le groupe français de hard FM Shannon a réalisé une reprise de la chanson sur son troisième album, Circus of the Lost Souls.

En 2011, Emilie Simon fait une reprise piano-voix de ce titre qu'elle diffuse sur internet.

En 2010, le groupe français Sidilarsen enregistre une reprise "métal" de la chanson, que l'on peut écouter sur leur site Myspace.

En 2009, la violoniste Sharon Corr, du groupe irlandais The Corrs a enregistré une reprise de la chanson pour son futur album solo. Le groupe de métal symphonique Delain sort également, la même année, une reprise de cette chanson comme single pour son album April Rain.

En 2008, Atrocity, un groupe de métal allemand a repris la chanson dans leur album Werk 80 II.

En 2008, la chanteuse suédoise September sample la musique dans Cry for You.

En 2007, le chanteur suédois José González reprend "Smalltown Boy" et l'enregistre comme face B de son propre single "Down the Line".

En 2006-2007, pour sa tournée Alive 2007, Daft Punk intègre un sample du riff de synthé de "Smalltown Boy" dans le mash up Too Long/Steam Machine.

En 2006, Supermode a repris "Tell Me Why", avec des extraits mélodiques de "Smalltown Boy" et les paroles d'un autre titre des Bronski Beat intitulé "Why? (en)".

En 2002, Indochine a repris "Smalltown Boy" sur la tournée Paradize.

Paradise Lost, un groupe de gothic metal anglais, a repris "Smalltown Boy" comme morceau bonus sur leur album Symbol of Life.

The Wounded, un groupe doom/gothic metal néerlandais, a aussi repris "Smalltown Boy" sur leur premier album The Art of Grief.

The Hot Stewards, un groupe de rock néerlando-germano-danois, a repris "Smalltown Boy" sur leur premier EP "The Very Best of The Hot Stewards".

Le groupe français Indochine a souvent joué "Smalltown Boy" en concert et un enregistrement en concert de la chanson est disponible avec le single de leur chanson "Marilyn".

En 1996, Tori Amos reprend des morceaux de la chanson lors de son interprétation de "Father Lucifer" lors de l'émission Late Night with David Letterman, chantant le refrain "Run away, turn away, run away, turn away, run away".

Andre Herman Dune a également fait une reprise du titre, reprise diffusé dans le 7ème épisode de la 3ème saison de la série TV Skins (saisons).

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1984–1985) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[3] 3
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[4] 8
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[5] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[6] 1
Drapeau du Canada Canada (RPM 100 Singles)[7] 9
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[8] 48
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[9] 32
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Play)[8] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Music/Maxi-Singles Sales)[8] 4
Drapeau de la France France (SNEP)[10] 8
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[11] 4
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[12] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[13] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[14] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[15] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[16] 3
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[17] 2
Classement (1991) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[3] 28
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[11] 16
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[15] 72
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[18] 32
Classement (1994) Meilleure
position
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[19] 23

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1984) Position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[20] 59
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[21] 12
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[22] 7
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[23] 15
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[24] 21
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[25] 13
Classement (1985) Position
Drapeau du Canada Canada (RPM Top 100 Singles)[26] 86

Successions dans les hit-parades[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1000 songs everyone must hear - Part five: Politics and protest », sur Guardian.com, Guardian News and Media Limited,‎ 18 mars 2009 (consulté le 10 août 2013) : « [Jimmy Somerville's] bravura vocal performance and the kind of synthpop backing that’s only now coming back into vogue helped propel it to No 3 in the UK charts. »
  2. (en) « Certified Awards », sur Bpi.co.uk (consulté le 17 octobre 2013)
  3. a et b (de) Charts.de – Bronski Beat - Smalltown Boy. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 10 août 2013.
  4. (en) bulion, « Forum - ARIA Charts: Special Occasion Charts - Chart Positions Pre 1989 Part 4 », sur Australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 10 août 2013)
  5. (nl) Ultratop.be – Bronski Beat – Smalltown Boy. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 10 août 2013.
  6. (nl) « Smalltown Boy - BRONSKI BEAT », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 10 août 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 1 »
  7. (en) « Top Singles - Volume 41, No. 20, January 26 1985 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 10 août 2013)
  8. a, b et c (en) « Bronski Beat – Awards », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 10 août 2013)
  9. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending MARCH 16, 1985 », Cashboxmagazine.com,‎ 1er octobre 2012 (consulté le 14 octobre 2013)
  10. Lescharts.com – Bronski Beat – Smalltown Boy. SNEP. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  11. a et b (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 10 août 2013)
  12. (it) « HitParadeItalia – Top10 del 10 Novembre 1984 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 10 août 2013)
  13. (en) Charts.org.nz – Bronski Beat – Smalltown Boy. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  14. (nl) Nederlandse Top 40 – Bronski Beat - Smalltown Boy search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 10 août 2013.
  15. a et b (nl) Dutchcharts.nl – Bronski Beat – Smalltown Boy. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  16. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 10 août 2013.
  17. (en) Swisscharts.com – Bronski Beat – Smalltown Boy. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  18. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 10 août 2013.
  19. (it) « Indice per Interprete: B », Creative Commons (consulté le 10 août 2013)
  20. (en) BigKev, « Forum - ARIA Charts: Special Occasion Charts – Top 100 End of Year AMR Charts – 1980s », sur Australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 2 novembre 2013)
  21. (nl) « Jaaroverzichten 1984 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 29 novembre 2013)
  22. (it) « I singoli più venduti del 1984 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 18 octobre 2013)
  23. (nl) « Single Top 100 over 1984 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 18 octobre 2013)
  24. (nl) « Jaaroverzichten – Single 1984 », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 18 octobre 2013)
  25. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1984 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 18 octobre 2013)
  26. (en) « Top Singles - Volume 43, No. 16, December 28 1985 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 19 octobre 2013)