Skunk (marijuana)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Skunk est une variété de cannabis avec un fort taux de tétrahydrocannabinol (THC) développée durant les années 1970 aux États-Unis. Le nom qui désigne en français la « mouffette » (ou « sconce ») ne lui a pas été attribué à cause de sa forte odeur comme on pourrait le croire, mais est en fait le sobriquet que l'on donne aux cultivateurs[réf. nécessaire].

Le croisement original nommé Skunk #1 est issu à 75 % de Sativa (de la Colombian Gold à 50 % et de l'Acapulco Gold à 25 % [1]) et 25 % d'Indica (d'Afghanistan). Cet hybride a été stabilisé si bien que ses propriétés se conservent au fil des générations. La Skunk #1 a remporté la Cannabis cup dans la catégorie Mostly Sativa et Mostly Indica en 1989[2].

Elle est à l'origine d'un grand nombre de croisements et de sous-variétés (orange bud) dont certains ont remporté des Cannabis Cup.

Super Skunk[modifier | modifier le code]

La Super Skunk est une variété réputée de cannabis issue du croisement de plusieurs skunk de qualité et de plants afghans. Le croisement est issu à 75 % d'Indica, et 25 % de Sativa. Son taux de THC est assez élevé. Elle a remporté la Cannabis Cup de 1990 dans la catégorie Mostly Indica.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]