Skärholmen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Skärholmen
Skärholmen
La place Skärholmstorget.
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Comté Stockholm
Commune Stockholm
Démographie
Population 7 961 hab. (2007)
Densité 4 212 hab./km2
Géographie
Coordonnées 59° 16′ 38″ nord, 17° 54′ 25″ est
Superficie 189 ha = 1,89 km2
Localisation
Localisation de Skärholmen
Localisation du district de Skärholmen dans la commune de Stockholm.

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir sur la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Skärholmen

Skärholmen est un district de la banlieue sud de Stockholm en Suède, occupé principalement par une cité construite à la fin des années 1960. Le district, qui s'étend sur 189 hectares de terrain et 4 hectares de plans d'eau, est situé à l'extrémité sud-ouest de la commune de Stockholm, à 12,8 km du centre-ville.

En 2007, la population de Skärholmen s'élevait à 7961 habitants, dont 81,6 % d'origine étrangère. C'est l'une des banlieues les plus multi-culturelles de Stockholm.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Skärholmen est occupé par les hommes depuis la Préhistoire, comme en témoignent de nombreux vestiges. L'un deux est un champ funéraire remontant aux Âges de bronze et de fer situé rue Stävholmsgränd à moins d'un kilomètre au sud-ouest du centre commercial. Marqué par des pierres disposées en forme de cercle, ce site a fait l'objet de fouilles archéologiques en 1966-1967. Il est unique en son genre dans la région de Stockholm. Après les fouilles, les pierres ont été replacées, tandis que le reste du champ funéraire a été déplacé pour faire place à des villas. Au nord-ouest de la ferme de Skärholmen se trouvent les ruines d'une fortification datant de l'époque viking. Elle est stratégiquement située sur une colline qui surplombe le passage maritime vers Helgö et Birka[1].

Le terrain sur lequel se trouve aujourd'hui le centre commercial de Skärholmen appartenait à l'origine à la ferme Smista (Smista gård) qui était située sur la commune de Huddinge jusqu'au 1er janvier 1963, date à laquelle elle fut incorporée à la commune de Stockholm. Dans la mesure où il existait déjà des bâtiments nommés Smista à Huddinge, c'est le nom Skärholmen qui fut choisi lorsque le projet de centre commercial et de ses environs fut planifié. L'endroit était alors une zone rurale avec des champs, des collines plantées d'arbres et des vallées.

Le nom Skärholmen provient d'une ferme, la ferme de Skärholmen, qui se trouve toujours sur les rives du lac Mälar [2]. Cette ferme n'était à l'origine qu'une cabane attenante à la ferme de Vårby. C'est dans le courant du XVIIIe siècle qu'elle a été reconstruite pour prendre son aspect actuel.

Photographies historiques[modifier | modifier le code]

La cité[modifier | modifier le code]

Planification et construction du nouveau Skärholmen[modifier | modifier le code]

Un plan d'urbanisme est défini en 1963. L'idée est de faire de Skärholmen le centre de la zone urbaine située au sud-ouest de Stockholm. On s'inscrit dans le concept suédois de ville ABC, qui se veut l'antithèse de la cité-dortoir[3]. Huit projets différents sont proposés sous la direction de Göran Sidenbladh, Nils Oelrich et Torsten Westman. Ces plans d'urbanisme sont dominés par la volonté de faire de Skärholmen une ville dédiée aux automobilistes. On prend pour hypothèse que les futurs habitants disposeront de 1,5 voitures pour les appartements et de 2 voitures pour les maisons individuelles. La construction de la cité et du centre commercial revient aux groupes immobiliers Svenska bostäder, Stockholmshem et Riksbyggen. Pour les clients du centre commercial, on construit sur quatre niveaux un parking géant de 4 000 places, qui est lors de son inauguration le plus grand parking de Scandinavie[4]. Ce parking se révèle toutefois rapidement surdimensionné, et certaines parties seront occupées un temps par un marché aux puces, avant d'être transformées en magasins[3].

Les constructions s'échelonnent principalement de 1964 à 1975 et les premiers habitants s'installent le 1er septembre 1965 aux numéros 79 à 91 de la rue Ekholmsvägen. Le centre commercial Skärholmens centrum est inauguré le 8 septembre 1968. Il s'articule autour d'un système de rues piétonnes et de deux places. Au sous-sol, on trouve les plateformes de livraison et le métro. En plus des boutiques, on trouve un centre culturel, deux églises, deux mosquées, des bureaux et un gymnase. Le centre commercial a été couvert en 1984 (à l'exception de la rue Bredholmsgatan).

Comme beaucoup d'autres réalisations du programme million, projet de construction d'un million de logements initié par le gouvernement suédois en 1965, Skärholmen a été la cible de critiques violentes, que ce soit pour sa planification ou pour sa réalisation. Le quotidien Dagens Nyheter titre dans son édition du 10 septembre 1968 : "Il faut démolir Skärholmen". On est alors deux jours après l'inauguration. L'article poursuit : "le panorama urbain de Skärholmen forme les coulisses d'un des projets immobiliers les plus inhumains jamais réalisés, inspiré avec vingt ans de retard par les plans d'urbanisme américains de la fin des années 1940, qui étaient déjà à bout de souffle à cette époque." Cet article est à l'origine dans les médias d'une vague de protestation contre le programme million en général, et contre Skärholmen en particulier. Nombre d'habitants n'osent pas avouer leur lieu de résidence en public[5].

Le film Stenansiktet de Jan Halldoff symbolise à lui seul cette vague de protestation. Filmé à Skärholmen en 1973, il s'attarde sur un groupe de jeunes dont la vie se résume à conduire sans but dans la cité, boire de la bière, importuner les femmes et chaparder.

Agrandissement du centre commercial 2004-2008[modifier | modifier le code]

Des travaux d'agrandissement et de rénovation du centre commercial démarrent en 2004. L'objectif et de créer l'un des plus grands centres commerciaux de Scandinavie. De nouvelles arcades sont ajoutées, et de nouvelles boutiques ouvrent leurs portes. Le nouveau centre commercial, rebaptisé SKHLM - The Capital of Shopping a été inauguré à l'automne 2008.

Photographies contemporaines : constructions[modifier | modifier le code]

Photographies contemporaines : nature[modifier | modifier le code]

Station de métro[modifier | modifier le code]

Skärholmen est aussi le nom d'une station du métro de Stockholm. Située sur la ligne rouge, entre les stations Sätra et Vårberg, elle a été inaugurée le 1er mars 1967.

Comme souvent à Stockholm, les quais du métro servent aussi de lieu d'exposition à une ou plusieurs œuvres d'art. Il s'agit ici de 23 photographies d'un paysage du Nouveau-Mexique, prises du lever au coucher du soleil par l'artiste Ulf Wahlberg en 1990.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'après un panneau d'information sur les lieux.
  2. (sv) Idestrand (2007). p. 15.
  3. a et b (sv) Idestrand (2007). p. 20-21.
  4. (sv) Söderström (2002-2003). p. 200.
  5. (sv) Idestrand (2007). p. 21-22.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (sv) Göran Söderström et al. Stockholm utanför tullarna - 97 stadsdelar i ytterstaden. Stockholmia förlag. 2002-2003. (ISBN 91-7031-132-3).
  • (sv) Ulla Idestrand. Mitt Skärholmen. Ulla Idestrand. 2007. (ISBN 978-91-633-0440-8).
  • (sv) På upptäcktsfärd kring Skärholmen. Stockholms stadsmuseum. 1995.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :