Sixty Six to Timbuktu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sixty Six to Timbuktu

Compilation de Robert Plant
Sortie Drapeau : Royaume-Uni
Enregistré 19662003
Durée 146:53
Genre Rock, hard rock
Producteur Gary Nicholson, Nugetre, Tim Palmer, Martin Russell, Jon Tiven, Simon Emmerson, Danny Kessler, Benji Lefevre, Sally Tiven, The Pat Moran Quartet, Roger Bolton, Phil Andrews, Charlie Jones, Phil Brown, Donnie Fritts, Robin George, The Fabulous Brill Brothers, Chris Hughes, Phil Johnstone, Laurie Latham, Robert Plant, Alexis Korner
Label Mercury Records

Albums de Robert Plant

Sixty Six to Timbuktu
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4.5 étoiles sur 5[1]
The Guardian5 étoiles sur 5[2]
Rolling Stone3 étoiles sur 5[3]

Sixty Six to Timbuktu est une compilation du chanteur de rock anglais Robert Plant. Elle est sortie le sous forme de double compact-disc sur le label Mercury Records.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier disque comprend des chansons figurant sur les sept premiers albums (hormis Pictures at Eleven) solos de l'artiste enregistrés entre 1983 et 2002 plus un titre ,Sea of Love, qui fut enregistré pour l'album The Honeydrippers: Volume One en 1984. Le second album propose des titres rares et parfois inédits allant de 1966 jusqu'à un enregistrement effectué en public lors du Festival au désert en 2003.

L'album s'est classé à la 27e place des charts britanniques et à la 134e du Billboard 200 américain. Il sera certifié disque d'argent par la British Phonographic Industry pour soixante mille exemplaires vendus.

Présentations des titres du second Cd (Démos, inédits et rarités)[modifier | modifier le code]

  • You Better Run est une reprise du groupe américain The Rascals. Robert Plant enregistra ce titre en 1966 alors qu'il était le chanteur du groupe Listen [4],[5].
  • Our Song fut enregistré en 1967 et paru sous le nom de Robert Plant. Ce titre est la version anglaise de la chanson La musica è finita popularisée par la chanteuse italienne Ornella Vanoni [6],[7].
  • Hey Joe et For What It's Worth sont deux reprises enregistré en 1967 lorsque Robert fit partie avec John Bonham du Band of Joy. Ces deux titres font partie des quatre démos que le groupe enregistra dans les Regent Studios de Londres et qui restèrent inédits jusqu'à la parution de cette compilation[4].
  • Operator fut composés et enregistré par Plant (chant, harmonica) avec Alexis Korner (guitare) et Steve Miller (piano) à Londres en 1968. On trouvera ce titre sur le double-album , Bootleg Him ! de Korner sorti en 1972[4],[8].
  • Road to The Sun fut enregistré en 1983 pendant les sessions de l'album The Principle of Moments et est un titre inédit. Phil Collins joue à la batterie sur cette chanson[4].
  • Philadelphia Baby, une reprise de Charlie Rich, fut enregistré par Plant, Collins (batterie, chœurs), Paul Martinez (basse, chœurs) et Dave Edmunds (guitare) sous le nom de "The Crawling King Snakes". L'enregistrement se déroula aux Sun Studios de Memphis en 1983. Ce titre fit partie de la bande son du film Porky's Revenge.
  • Red for Danger est un titre inédit que Plant enregistra avec le guitariste anglais Robin George à Wolverhampton en 1988[4].
  • Let's Have a Party est la reprise d'un titre d'Elvis Presley qui figura sur le projet lancé par le New Musical Express, The Last Temptation of Elvis. Robert Plant l'enregistra en 1990 aux Korner studio de Londres[4].
  • Hey Jane est une chanson qui fut enregistrée en 1993 pendant les sessions de l'album Fate of Nations. S'il ne figure pas sur l"album, cette chanson sera utilisée comme face B du single I Believe[9].
  • Cette reprise du célèbre Louie Louie de Richard Berry, fut enregistré en 1993 au Texas pour le compte de la bande son du film "Wayne's World 2. Robert Plant joue le solo de guitare sur ce titre[4].
  • Naked If I want To, une reprise du groupe Moby Grape, fut enregistré à Londres en 1993 pendant les sessions de l'album Fate of Nations. Il sera ajouté en titre bonus au single Calling To You[4].
  • 21 years, écrit avec le guitariste Rainer Ptacek, fut enregistré également à londres en 1993 et servira de titre bonus sur la version européenne du single 29 Palms[4].
  • If It's Really Got To Be This Way est une reprise du chanteur de Rhythm and blues américain, Arthur Alexander. Elle fut enregistrée à Londres en 1994 pour la compilation Adios Amigo: A Tribute To Arthur Alexander sortie en hommage à Alexander décédé d'une crise cardiaque en 1993[4], [10].
  • Rude World, une chanson composée par Rainer Ptàcek, fut enregistré à Londres 1997 par Jimmy Page et Robert Plant lors de leur collaboration au sein de Page and Plant. Elle fera partie de l'album Inner Flame - a Tribute to Rainer Ptàcek[4].
  • La reprise de Little Hands est un hommage au musicien américain Skip Spence, décédé en 1999. Cette reprise figure sur l'album More Oar - A Tribute To The Skip Spence Album [4], [11].
  • Life Begin Again fut enregistré par Plant, en tant qu’invité, avec le groupe de musique multi-ethnique, Afro Celt Sound System pour leur troisième album Volume 3: Further In Time[12].
  • Let the Boogie Woogie Roll a été enregistré en 2002 en compagnie de Jools Holland pour l'album de ce-dernier More Friends (Small World Big Band Volume Two)[13].
  • Win My Train Fare Home (Live in Timbuktu) qui conclut ce deuxième compact-disc a été enregistré lors du Festival au désert qui eut lieu en 2003 à Essakane au Mali.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Disque 1
No TitreAuteurde l'album Durée
1. Tie Dye on the HighwayChris Blackwell, Robert PlantManic Nirvana, 1990 5:09
2. Upside DownDavid Barratt, Phil JohnstoneTitre inédit 4:10
3. Promised LandJohnstone, PlantFate of Nations, 1993 4:59
4. Tall Cool OneJohnstone, PlantNow and Zen, 1988 4:37
5. Dirt in a HoleJustin Adams, John Baggot, Clive Dreamer, Charlie Jones, Plant, Porl ThompsonDreamland, éd. 2007 4:44
6. Calling to YouBlackwell, PlantFates of Nations, 1993 5:49
7. 29 PalmsBlackwell, Doug Boyle, Johnstone, C.Jones, PlantFates of Nations, 1993 4:51
8. If I Were a CarpenterTim HardinFates of Nations, 1993 3:47
9. Sea of LovePhillip Baptiste, George KhouryThe Honeydrippers: Volume One, 1984 3:04
10. Darkness, DarknessJesse Colin YoungDreamland, 2002 5:03
11. Big LogRobbie Blunt, Plant, Jezz WoodroffeThe Principle of Moments, 1983 5:03
12. Ship of FoolsJohnstone, PlantNow and Zen, 1988 4:58
13. I Believe (alternative take)Johnstone, PlantFates of Nations, 1993 4:54
14. Little by LittlePlant, WoodroffeShaken 'n' Stirred, 1985 4:41
15. Heaven KnowsBarratt, JohnstoneNow and Zen, 1988 4:04
16. Song to the SirenLarry Beckett, Tim BuckleyDreamland, 2002 4:06
Disque 2
No TitreAuteur Durée
1. You'd Better RunEddie Brigati, Felix Cavaliere 2:29
2. Our SongUmberto Bindi, Franco Califano, Nisa, Anthony Ralph Clarke 2:31
3. Hey Joe (Demo Version)William Roberts 4:58
4. For What It's Worth (Demo Version)Stephen Stills 3:30
5. OperatorAlexis Korner, Steve Miller, Robert Plant 4:36
6. Road to the SunBarriemore Barlow, Robbie Blunt, Phil Collins, Paul Martinez, Robert Plant, Jezz Woodroffe 5:35
7. Philadelphia BabyCharlie Rich 2:13
8. Red For DangerRobin George 3:38
9. Let's Have a PartyJessie Mae Robinson 3:40
10. Hey JayneCharlie Jones, Robert Plant 5:23
11. Louie LouieRichard Berry 2:52
12. Naked if I Want ToJerry Miller 0:46
13. 21 YearsRobert Plant, Rainer Ptacek 3:30
14. If It's Really Got to Be This WayArthur Alexander, Donnie Fritts, Gary Nicholson 3:59
15. Rude WorldRainer Ptacek 3:45
16. Little HandsSkip Spence 4:19
17. Life Begin AgainSimon Emmerson, Iarla Ó Lionáird, Mass, James McNally, Martin Russell 6:19
18. Let the Boogie Woogie RollAhmet Ertegün, Jerry Wexler 2:36
19. Win My Train Fare Home (Live)Justin Adams, John Baggot, Clive Deamer, Charlie Jones, Robert Plant, Porl Thompson 6:16

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Robert Plant: chant, harmonica, guitare (2/9), sitar (2/10), solo de guitare (2/11), chœurs
Avec le Robert Plant Band
  • Doug Boyle: guitares (1/1, 1/2, 1/4, 1/12, 1/15)
  • Kevin Scott MacMichael: guitares (1/3, 1/6, 1/7, 1/8, 1/13), (2/10, 2/12)
  • Francis Dunnery: guitares (1/3), (2/11)
  • Robbie Blunt: guitares (1/11, 1/14), (2/6)
  • Chris Blackwell: batterie (1/1, 1/2, 1/4, 1/12, 1/15)
  • Pete Thompson: batterie (1/6)
  • Richie Hayward: batterie (1/14)
  • Chris Hughes: batterie (1/3, 1/7, 1/8, 1/13), (2/10)
  • Phil Johnstone: claviers (1/1, 1/2, 1/3, 1/12, 1/13, 1/15), (2/11)
  • Jezz Woodroffe: claviers (1/11, 1/14), (2/6)
  • Charlie Jones: basse (1/1, 1/3, 1/6, 1/7, 1/8, 1/13), (2/10, 2/11, 2/15, 2/16) , programmation (2/10), claviers (2/15)
  • Phil Scraggs: basse (1/2, 1/12, 1/15)
  • Paul Martinez: basse (1/11, 1/14), (2/6)
Avec Strange Sensation
  • Justin Adams: guitares (1/5, 1/10, 1/16), chœurs (1/19)
  • Skin Tyson: guitares chœurs (2/19)
  • Porl Thompson: guitares (1/5, 1/10, 1/16)
  • John Baggott: claviers (1/5, 1/10, 1/16)
  • Charlie Jones: basse (1/5, 1/10, 1/16)
  • Clive Beaver: batterie (1/5, 1/10, 1/16)
Avec The Honeydrippers
Avec le Band of Joy
  • Kevyn Gammond: guitares (2/3, 2/4)
  • John Bonham: batterie (2/3, 2/4)
  • Paul Lockey: basse (2/3, 2/4)
  • Chris Brown: orgue (2/3, 2/4)
Avec The Crawling Kingsnakes
Avec L' Afro Celt Sound System (2/17)
Autres musiciens
  • Jimmy Page: solo de guitare (1/4, 1/9, 1/15), guitare (2/15)
  • Alexis Korner: guitares et chœurs (2/5)
  • Robin George: tous les instruments (2/8)
  • Mick Green: guitare solo (2/9)
  • John Tiven: guitares (2/14)
  • Brett Rowan: guitares (2/14)
  • Oliver Woods: guitare (2/15)
  • Ines Sibun: guitare (2/16)
  • Mark Flanagan: guitare (2/18)
  • Chris Levzinger: guitare acoustique (2/14)
  • Rainer Ptàcek: National steel guitare (2/13)
  • BJ Cole: pedal steel (2/14)
  • Steve Miller: piano (2/5)
  • Keith miller: claviers (2/9)
  • Gary Smith: claviers (2/14)
  • Phil Andrews: claviers (2/15)
  • Jools Holland: piano (2/18)
  • Phil Collins: batterie (1/11) (2/6)
  • Michael Lee: batterie (2/11, 2/15)
  • Owen Hale: batterie (2/14)
  • Richard Mark D'Angelo: batterie (2/9)
  • Gilson Lavis: batterie (2/18)
  • Steve Shoan: basse (2/9)
  • Muzz Skillings: basse (2/14)
  • Dave Swift: basse (2/18)
  • Nicholas Meslien: basse (2/19)
  • Richard Mark D'Angelo: batterie (2/9)
  • Nick Lunt: saxophone baryton (2/18)
  • Nigel Kennedy: violon (1/6)
  • Maartin Allcock: mandolin (1/8)
  • Ted Benham: vibraphone (2/16)
  • Mathieu Rousseau: djembé (2/18)
  • Linton Naiff: arrangement des cordes (1/9), (2/14)
  • May Clee Cadman, Ginny Clee: chœurs (1/5)
  • Kirsty MacColl, Marie Pierre, Toni Halliday: chœurs (1/15)
  • Mark Hall, Roy Hall, G Fofie: chœurs (2/18)

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau des États-Unis États-Unis[14] 1 semaine 134e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [15] 3 semaines 27e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[16] Disque d'argent Argent 60 000 + 22/07/2013

Notes et références[modifier | modifier le code]