Six équipes originales de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les six équipes originales de la Ligue nationale de hockey (en anglais : The Original Six) est un terme de hockey sur glace qui désigne les six équipes qui forment la LNH de 1942 à 1967. Ces équipes sont les Canadiens de Montréal, les Maple Leafs de Toronto, les Bruins de Boston, les Red Wings de Détroit, les Rangers de New York et les Blackhawks de Chicago.

Le terme est trompeur puisque ces équipes ne sont pas celles qui étaient présentes à la création de la LNH en 1917. Les équipes présentes à cette époque sont en réalité les Canadiens de Montréal, les Arenas de Toronto (devenus ensuite les Maple Leafs), les Sénateurs d'Ottawa et les Wanderers de Montréal.

Les premières décennies de la ligue voient plusieurs changements d'équipes, mais en 1926 les six équipes originales sont en place et en 1942 elles deviennent les seules équipes de la LNH. La période de stabilité de 25 ans qui suit est à l'origine du terme.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les Canadiens de Montréal en octobre 1942.

Au début des années 1920, la Ligue nationale de hockey regroupe une dizaine d'équipes mais la Grande Dépression force plusieurs propriétaires d'équipes à déposer le bilan. C'est ainsi le cas des Pirates de Pittsburgh, des Sénateurs d'Ottawa et des Maroons de Montréal. Les Americans de New York résistent plus longtemps mais la Seconde Guerre mondiale met fin à l'existence de l'équipe fin 1942. La LNH ne compte alors que plus que six franchises.

Au cours des années soixante, les équipes des ligues mineures, notamment les équipes des États-Unis, deviennent de plus en plus compétitives. La Western Hockey League[Note 1] monte de plus en plus et menace même de devenir une ligue professionnelle et ainsi d'avoir un droit sur la Coupe Stanley, de sorte qu'en 1967, la Ligue doit, pour la première fois depuis les années vingt, envisager une expansion. C'est ainsi que six nouvelles équipes s'ajoutent à la Ligue, créant une nouvelle division et incorporant des joueurs d'autres équipes au cours du repêchage d'expansion.

Les North Stars du Minnesota, les Kings de Los Angeles, les Seals d'Oakland, les Flyers de Philadelphie, les Penguins de Pittsburgh et les Blues de Saint-Louis font donc leur entrée dans la ligue, amenant un vent de fraîcheur qui transformera sensiblement la LNH. Pendant des années, les fans voyaient les mêmes maillots rouges, noirs et bleus s'affronter. Or, voici que, du jour au lendemain, apparaissent de nouvelles couleurs : violet, vert, orange et bleu ciel[1].

À la fin de la saison 1958-59, Ken Mosdell met fin à sa carrière de joueur. C'est un ancien joueur des Americans de New York et le dernier joueur de la LNH à ne pas avoir passé toute sa carrière au sein d'une des six équipes originales[2]. Vingt-quatre ans plus tard, Wayne Cashman joueur des Bruins, est le dernier joueur à avoir évolué du temps des six équipes à mettre fin à son tour à sa carrière[3].

Classements des six équipes pendant 25 ans[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.
Les statistiques suivantes ne concernent que la période des six équipes originales.

Statistiques totales
Franchise PJ  V   D   N  Pts
Canadiens de Montréal 1 640 855 537 248 1 958
Red Wings de Détroit 1 640 784 572 284 1 852
Maple Leafs de Toronto 1 640 725 623 292 1 742
Black Hawks de Chicago 1 640 594 779 267 1 455
Bruins de Boston 1 640 578 781 281 1 437
Rangers de New York 1 640 503 843 294 1 300
Coupes Stanley remportées
Franchise Coupes Stanley
Canadiens de Montréal 10
Maple Leafs de Toronto 9
Red Wings de Détroit 5
Black Hawks de Chicago 1
Bruins de Boston 0
Rangers de New York 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette ligue n'a rien à voir avec la Western Hockey League actuelle ou encore la Western Canada Hockey League des années vingt, mais concerne une ligue mineure professionnelle qui a opéré entre 1952 et 1974.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans Strachan, « Cent ans de hockey », pages 84-85.
  2. (en) « Biographie de Mosdell », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 10 janvier 2010).
  3. (en) « Biographie de Cashman », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 10 janvier 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Al Strachan, Cent ans de hockey, Hurtubise HMH ltée,‎ 2000 (ISBN 2-89428-439-X)

Articles connexes[modifier | modifier le code]