Sites des anciennes villes de Hwando et Gungnae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 09′ 55″ N 126° 09′ 32″ E / 41.165216, 126.158895

La tour de guet à Hwando
Les ruines du palais de Hwando

Hwando (환도 en coréen, 丸都 en chinois, prononcé Wandu dans cette langue) est une forteresse de montagne qui était la capitale du royaume coréen de Goguryeo à partir de 209. Elle se trouve à 2,5 km à l'ouest de Ji'an. La forteresse de Gungnae (국내성, 國內城, Guonei en chinois) se trouvait à l'emplacement de cette ville ; elle a elle aussi servi de capitale au Goguryeo de l'an 3 jusqu'en 427. Ces deux villes-forteresses sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO sous le nom de « capitales et tombes de l'ancien royaume de Koguryo » et dans la liste des monuments historiques de Chine (2-52).

Hwando[modifier | modifier le code]

D'après les Mémoires historiques des Trois Royaumes, la forteresse de Hwando a été fondée en l'an 3 sous le nom de Wina (위나, 尉那) lorsque le roi Yuri a déplacé sa capitale du mont Wunu à Gungnae. Le roi Sansang y fonde la ville de Hwando en 198 puis en fait sa capitale en 209.

Hwando est détruite en 244 par les forces du royaume de Wei lors de la guerre entre Koguryo et Wei et perd son statut de capitale. Elle est de nouveau détruite en 341 par les Xianbei puis tombe en ruine.

Description[modifier | modifier le code]

En temps de paix, la forteresse a d'abord servi d'entrepôt pour les armes et les provisions de l'armée. En période de guerre, elle servait de base militaire.

De forme ovale, elle était entourée d'un mur en pierres régulières de 7 km. Le mur est était haut de 6 m. Cinq portes subsistent ; la plus grande est celle du sud, elle est de forme concave pour faciliter sa défense. À l'intérieur de la ville, il y avait en particulier un palais, un réservoir et une tour de guet qui donne une vue d'ensemble sur toute la ville[1].

Gungnae[modifier | modifier le code]

La forteresse de Gungnae se trouvait près des rives du Yalou. Après qu'elle fut prise à plusieurs reprises par l'ennemi à travers les siècles, le roi Changsu décide de transférer sa capitale à Pyongyang en 423. Elle était entourée d'un mur de 2686 mètres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jilin Sheng wenwu kaogu yanjiusuo, Ji'an Shi bowuguan (Jin Xudong, Li Guangri): Wandu shancheng: 2001-2003 nian Ji'an Wandu shancheng diaocha shijue baogao 丸都山城:2001~2003年集安丸都山城调查试掘报告. Beijing:Wenwu chubanshe 2004; ISBN 7501016178.
  • Jilin Sheng wenwu kaogu yanjiusuo, Ji'an Shi bowuguan (Song Yubin): Guonei Cheng: 2000-2003 nian Ji'an Guonei Cheng yu Minzhu yizhi shijue baogao 国内城:2000-2003年集安国内城与民主遗址试掘报告 Beijing: Wenwu chubanshe 2004

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Wandushan Ancient City, ChinaCulture.org.