Sites des Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste présente les sites des Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2020 qui auront lieu à Tokyo, capitale du Japon.

Introduction[modifier | modifier le code]

La plupart des sports seront à Tokyo, répartis en deux zones :

Liste[modifier | modifier le code]

Les cinq sports olympiques additionnels, le baseball / softball, le karaté, le skateboarding, l'escalade sportive et le surf ainsi que le cyclisme sur route paralympique n'ont pas encore de site attribué.

Carte des sites prévus
Site Ville Statut Sport olympique
Olympic rings without rims.svg
Sport paralympique
IPC logo (2004).svg
Nouveau stade olympique national Shinjuku (zone héritage) À rénover Cérémonies d'ouverture et de clôture
Athlétisme Athlétisme
Football
Tokyo Metropolitan Gymnasium Shibuya (zone héritage) Existant Tennis de table Tennis de table
Gymnase olympique de Yoyogi Shibuya (zone héritage) Existant Handball Badminton
Rugby-fauteuil
Nippon Budokan Chiyoda (zone héritage) Existant Judo Judo
Jardins du Kōkyo Chiyoda (zone héritage) Tribunes provisoires Cyclisme sur route
Tokyo International Forum Chiyoda (zone héritage) Existant Haltérophilie Haltérophilie
Ryōgoku Kokugikan Sumida (zone héritage) Existant Boxe
Ariake Arena Kōtō (zone de la baie de Tokyo) À construire Volleyball indoor Basket-fauteuil (finale)
Centre olympique de gymnastique Kōtō (zone de la baie de Tokyo) Temporaire Gymnastique Boccia
Parcours de BMX Kōtō (zone de la baie de Tokyo) Temporaire BMX
Parc de tennis d'Ariake (ja) Kōtō À rénover Tennis Tennis en fauteuil roulant
Daiba, Minato-ku, Tokyo Base nautique d'Odaiba Minato Natation (épreuves en eau libre) Triathlon
Triathlon
Higashi-Yashio, Shinagawa-ku, Tokyo Parc Shiokaze Shinagawa Beach-volley
Yashio, Shinagawa-ku, Tokyo Stade de hockey du parc du Bord de mer Shinagawa Hockey
Aomi, Koto-ku, Tokyo Parcours de cross-country de la forêt de la mer Kōtō Équitation (cross-country du concours complet)
Aomi Kōtō Football à 5
Aomi, Koto-ku, Tokyo Canal de la forêt de la mer Kōtō Canoë-kayak (course en ligne) Paracanoë
Aviron Aviron
Rinkaicho, Edogawa-ku, Tokyo Rivière de slalom de canoë-kayak Edogawa Canoë-kayak (slalom)
Parc de Yumenoshima Kōtō (zone de la baie de Tokyo) Temporaire Tir à l'arc Tir à l'arc
Centre aquatique olympique Kōtō (zone de la baie de Tokyo) À construire Natation Natation
Plongeon
Natation synchronisée
Centre aquatique international de Tatsumi (ja) Kōtō (zone de la baie de Tokyo) Existant Water-polo
Parc équestre de Tokyo (ja) Setagaya(zone héritage) Équitation Équitation
Centre sportif de la forêt de Musashino (ja) Chōfu À construire Badminton Basket en fauteuil
Pentathlon moderne (épreuve d'escrime)
Stade de Tokyo Chōfu Existant Football
Pentathlon moderne
Rugby à sept
Saitama Super Arena Saitama Existant Basketball
Centre de tir d'Asaka (ja) Asaka Existant Tir Tir
Kasumigaseki Country Club (en) Kawagoe Existant Golf
Makuhari Messe Chiba (zone de la baie de Tokyo) Existant Escrime Goalball
Taekwondo Taekwondo
Lutte Volley-ball assis
Escrime handisport
Port de plaisance d'Enoshima (ja) Fujisawa Existant Voile
Vélodrome d'Izu Izu Existant Cyclisme sur piste Cyclisme sur piste
Parcours de VTT d'Izu (Japan Cycle Sports Center (ja)) Izu Existant VTT
Dôme de Sapporo Sapporo Existant Football
Stade de Miyagi Rifu Existant Football
Stade Saitama 2002 Saitama Existant Football
Stade international de Yokohama Yokohama Existant Football
Harumi Kōtō (zones héritages et baie de Tokyo) Village olympique Village paralympique
Tokyo Big Sight Kōtō (zone de la baie de Tokyo) Existant Village des médias

Évolutions[modifier | modifier le code]

Par rapport à la candidature, la planification de certains sites fut modifiée[1],[2],[3]. Durant les sept ans de préparations des jeux, il s'agit d'optimiser au maximum les sites (Londres et Rio, les deux précédentes villes hôtes ont aussi fait ce genre d'ajustement). En plus, le CIO veut faire respecter l'agenda olympique 2020, qui encourage fortement l'utilisation de sites temporaires et la réutilisation des sites existants. La promesse est ainsi de ne pas laisser d'éléphants blancs[4]. La principale conséquence est que les nouveaux sites de compétition ne sont pas au centre de Tokyo (mais une voie olympique prioritaire est prévue)[5],[6],[7].

  • Le Nouveau stade olympique national devait être initialement conçu par Zaha Hadid, et aurait eu notamment un toit rétractable. Mais le coût est évalué à 1.8 milliards €. Un nouveau projet est décidé, plus modeste. Mais il ne sera pas prêt pour la coupe du monde de rugby à XV 2019, contrairement à ce qui fut prévu[8].
    • Le rugby à sept devait être disputé au Stade olympique.
  • Un vélodrome temporaire devait être construit en plein centre de Tokyo, dans le quartier d'Ariake pour le cyclisme sur piste olympique et paralympique[9].
  • Le Water-polo devait avoir une propre arène temporaire.
  • Le Basket-Ball et le Badminton devait initialement prendre place dans deux Youth Plaza Arena.
  • Le VTT aurait dû être en plein centre de Tokyo, au front de mer[10]
  • L'équitation devait avoir lieu sur le stade de Dream Island
  • L'escrime, le taekwondo et la lutte devait avoir lieu au Tokyo Big Sight mais les lieux s'avèrent trop étroit pour trois sports et le centre des médias[11].
  • L'arrivée du cyclisme sur route était initialement prévu au parc de la Forêt de Musashino.
  • Les épreuves de voile devaient se dérouler dans une marina olympique à Wakasu. Mais les organisateurs s'aperçurent que le couloir aérien de l'aéroport de Haneda perturberait trop les épreuves[12].
  • Quelques épreuves peuvent encore être modifiés :
    • Pour l'aviron et le canoë-kayak en eau calme, le bassin ne serait construit, les épreuves seraient déplacés au bassin de régates internationales de Nagaragawa (ja). Le problème est que le site est éloigné de plus de 400 km du village olympique[13].
    • Pour le volley-ball indoor olympique et le basket-fauteuil, l'arena d'Ariake ne serait pas construite, les épreuves seraient déplacés à la Yokohama Arena.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]