Site castral de Lorentzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Site castral de Lorentzen
Image illustrative de l’article Site castral de Lorentzen
Site castral de Lorentzen.
Type Site castral
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1990, château (façades sauf éléments adventices, tourelles, toitures, grand escalier à balustres, vestiges antérieurs au 19e, cuisine voûtée, escalier en vis, plafonds lambrissés, salles des Veuves et des Chevaliers, cheminée style Louis XIV), maison d'habitation (façades, toitures), moulin (façades, toitures, dispositif des roues à aubes), grange dîmière (façades, toitures))
Coordonnées 48° 57′ 11″ nord, 7° 10′ 37″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Commune Lorentzen
Géolocalisation sur la carte : Alsace
(Voir situation sur carte : Alsace)
Site castral de Lorentzen
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Site castral de Lorentzen

Le site castral de Lorentzen est un ensemble de bâtiments datant du Moyen Âge situés sur la commune de Lorentzen, dans le département du Bas-Rhin.

L'édifice fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le château, le moulin, la grange dîmière et la maison d'habitation constituent un ensemble remarquable et imposant.

Le tracé carré du château rappelle l'ancienne Wasserburg (château de plaine entouré d'eau) construite par Friedrich II de Sarrewerden.

Des cinq tours de la demeure féodale, il n'en subsiste que trois, ainsi que la base de la quatrième. La tour Renaissance dans la cour du château témoigne de la rénovation du XVIe siècle. Il passera aux Nassau-Sarrebruck en 1683 et deviendra par la suite résidence douairière. L'escalier en chêne atteste le souci d'amélioration de l'époque baroque.

Après la Révolution, le château sera partagé en lots d'habitation vendus comme bien national en 1792. Il tient lieu de vestige étonnant d'une évolution propre à cette contrée.

Le moulin à blé date de 1728 et a fonctionné jusqu'en 1958. Le passage voûté au milieu du bâtiment abrite une roue à aubes en bois. L'eau de la rivière déviée en aval du pont de l'Eichel passait dans le canal sous le chemin actuel pour actionner le système.

La grange dîmière construite en 1770 recevait la dîme, dixième de la récolte destinée au seigneur. Les étables et les deux granges à portes cintrées constituaient une unité d'exploitation fonctionnelle.

Description[modifier | modifier le code]

Sont notamment conservées des niches équipées de barres en bois destinées à recevoir le croc de la couleuvrine placé à l'extérieur afin que le mur encaisse le recul de l'arme[2].

Accès[modifier | modifier le code]

Rue principale à Lorentzen, dans les Vosges du Nord.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice n°PA00085270 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Nicolas Mengus, Châteaux forts au Moyen Âge, Rennes, Éditions Ouest-France, , 283 p. (ISBN 978-2-7373-8461-5), p. 186.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Oranna Dimmig et Hertha Muller, « Herrichtung des Lorentzer Schlosses », in Bulletin de la Société d'histoire de l'Alsace-Bossue, 2002, no 46, p. 9-18
  • Christiane Meiss, « Lorentzen et son château médiéval », in Le Grand Messager boiteux de Strasbourg, 1999, p. 138-141
  • (de) Klaus Nohlen, Tatjana Dulz-Steiger et Martino La Torre, « Die Zehntscheune in Lorentzen : ein studentisches Projekt zu Erhaltung und Nutzung. Mélanges offerts à Roger Lehni », in Cahiers alsaciens d'archéologie d'art et d'histoire, 2003, no 46, p. 37-53

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :