Sisley (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sisley.
Sisley

Création 1972, 1976 (reprise)
Fondateurs Roland de Saint-Vincent, Jean-François Laporte, Hubert d'Ornano
Siège social Paris
Drapeau de France France
Activité Soins visage et corps, maquillage, parfums
Effectif 4800
Site web www.sisley-paris.com

Sisley est une entreprise française de cosmétique de luxe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondateur et copropriétaire d'Orlane, à l’époque l’une des principales entreprises du secteur cosmétique, Hubert d'Ornano décide en 1976 de reprendre une petite entreprise créée en 1972 par le parfumeur Jean-François Laporte et Roland de Saint-Vincent, l'un de ses proches collaborateurs[1], et nommée Sisley, en référence au peintre impressionniste.

Aidé de son épouse Isabelle, Hubert d'Ornano réorganise l’entreprise pour en assurer un positionnement haut de gamme, avec le lancement d'une première ligne de soin. Il spécialise la recherche de Sisley dans la phyto-cosmétologie[2], s’appuyant sur les recherches du chimiste Egmont Desperrois. L'utilisation cosmétique d'huiles essentielles et de principes actifs extraits des plantes dans les produits de beauté est à l’époque une idée novatrice. Sisley développe alors une ligne de soin complète comprenant des soins du visage, des soins solaires, des soins du corps, ainsi qu’une gamme de maquillage et de parfums. Depuis les années 1990, leurs enfants Philippe d’Ornano, président du directoire, et Christine d’Ornano, directrice générale adjointe, dirigent l’entreprise aux côtés de leurs parents.

Activités[modifier | modifier le code]

L’entreprise est présente dans plus de 90 pays et contrôle sa distribution par une trentaine de filiales. En 2011, le groupe Sisley emploie près de 4 800 personnes dans le monde[3]. Le cœur de métier est le soin haut-de-gamme pour visage et corps, ainsi que les produits solaires.

Les produits Sisley sont essentiellement distribués dans le circuit de la parfumerie sélective, les grands magasins et quelques Spa et instituts de beauté. Ils sont élaborés au Centre de Recherche Sisley à Saint-Ouen l’Aumône. L’essentiel des produits, à l’exception de quelques produits de maquillage, sont fabriqués en France. Le principal centre de production est situé à Blois.

En matière de maquillage, la marque se positionne sur le créneau du maquillage traitant. La gamme de Sisley inclut également cinq parfums féminins, Eau de Sisley, Eau du Soir, Eau de Campagne, Soir de Lune et Soir d'Orient, ainsi qu'un parfum pour homme, Eau d'Ikar[2],[4],[5].

Produits[modifier | modifier le code]

  • Émulsion écologique (1980)
  • Crème Réparatrice au beurre de karité (1980)
  • Complexe Séro-Botanique Activateur de Nuit (1989)
  • Super Crème Solaire Visage (1990)
  • Hydra-Flash Formule Intensive (1995)
  • Sisleÿa Global anti-âge (1999), vendu à 2 millions d'exemplaires depuis son lancement[6].
  • Phyto-teint Éclat, fond de teint (2002)
  • Sisleÿa Réducteur Rides quotidien (2005)
  • All Day All Year (2005)
  • Sunleÿa (2006), soins solaires et après-solaires anti-âge : 400 000 exemplaires vendus[1]
  • Hydra-Global (2007)
  • Supremÿa (2009)
  • Sisleÿum for Men (2011)[7]
  • Masque Crème à la Rose Noire (2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marine de La Horie, « Sisley, le roi soleil », Le Point, (consulté le 30 janvier 2013)
  2. a et b De Feydeau, p. 1091.
  3. Dominique Artus, « Isabelle d’Ornano : la beauté, une histoire de famille », Le Parisien, (consulté le 30 janvier 2013)
  4. Marine de La Horie, « Eau d'Ikar de Sisley », Le Point, (consulté le 30 janvier 2013)
  5. « Les nouveaux parfums de l'été tout en sensualité », sur Plurielles, (consulté le 30 janvier 2013)
  6. Guillaume Crouzet, « Sisleÿa: dix ans et toujours du neuf ! », L'Express, (consulté le 30 janvier 2013)
  7. Guillaume Crouzet, « Sisley lance son premier soin pour hommes », L'Express (consulté le 30 janvier 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Élisabeth de Feydeau, Les Parfums : Histoire, Anthologie, Dictionnaire, Robert Laffont, , 1206 p. (ISBN 2221110072)

Lien externe[modifier | modifier le code]