Sisamnès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sisamnès fut un des juges royaux de l'empire perse sous le règne de Cambyse II condamné par celui-ci pour forfaiture à être écorché vif.

Gerard David, Le Jugement de Cambyse : L'Arrestation, Bruges, Groeningemuseum
Gerard David, Le Jugement de Cambyse : Le Supplice, Bruges, Groeningemuseum

Histoire[modifier | modifier le code]

En effet, le juge Sisamnès avait abusé de son pouvoir en acceptant de rendre une sentence inique pour une certaine somme d'argent. Hérodote raconte que le grand roi perse Cambyse le fit écorcher vif pour le punir de sa prévarication.

Ce supplice dont le principe émanait de l'imagination du grand roi, celui de déposséder le supplicié de son enveloppe cutanée et ce sur toute la surface de son corps, a pour nom le Jugement de Cambyse.

Selon Hérodote, Cambyse ordonna que l’on découpe des bandes de peau du malheureux et qu’on les tende sur le siège du juge. Une fois le siège recouvert, Cambyse désigna le fils de Sisamnès, Otanès, pour succéder à son père en lui commandant de se rappeler sur quel siège il était assis lorsqu'il rendait la justice.

Peinture[modifier | modifier le code]

Le peintre flamand Gérard David a réalisé un diptyque, Le Jugement de Cambyse, qui représente l'arrestation de Sisamnès et sa torture. Ce chef-d’œuvre, typique de l'art primitif flamand, est visible au musée Groeninge de Bruges. Il a été commandé au peintre pour orner la salle des échevins de l'Hôtel de ville de Bruges, dans laquelle les magistrats rendaient leurs jugements[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire junior n°22, septembre 2013