Siripoj Chamroenvidhya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Siripoj Chamroenvidhya, né le 17 juillet 1957 à Bangkok, est un artiste contemporain de nationalité thaïlandaise établi en Suisse depuis 1980.

Siripoj Chamroenvidhya
Siripoj Chamroenvidhya 2019.jpg
Siripoj Chamroenvidhya en juillet 2019
Naissance
Nationalité
thaïlandaise
Activité
artiste plasticien

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des études à l'ESAV à Genève de 1980 à 1984 dans l'atelier de Nanette Bussat, Siripoj Chamroenvidhya poursuit son travail dans cette ville où il expose régulièrement depuis 2005. Il travaille et expose ensuite entre Genève et Bangkok depuis 2009.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Depuis le début de ses recherches artistiques, Siripoj Chamroenvidhya, un artiste plasticien contemporain né à Bangkok en 1957 et vivant à Genève depuis 1980, élabore une œuvre de dessinateur, de peintre et de photographe en utilisant une grande variété de médium : fusain, aquarelle, acrylique, peinture à l'huile, laque, photographie argentique et photographie numérique [1]. Il varie également ses supports : papier, toile, papier bulle, carton, bois. Ses supports ont souvent été utilisés pour d'autres fonctions avant que Siripoj Chamroenvidhya ne se les approprie et ne les détourne de leur premier usage.

Sa recherche porte fréquemment sur les accidents nés de la rencontre d'une technique avec un nouveau support. L'artiste utilise la force du poignet pour expérimenter les textures qu'un support pourra offrir avec le médium utilisé. La sensation d'appui plus ou moins forte permet de faire apparaître des volumes à partir de la densité du médium et de la texture du support. Le dessin est pratiqué comme une technique de peinture.

Au cours de ce processus apparaissent des paysages à peine suggérés, des natures mortes, des ciels étoilés, des horizons qui se révèlent en cours de création. Les éléments figuratifs gardent toujours un aspect mystérieux et demandent au spectateur, pour être perçus, un mouvement de l'imaginaire. " C'est de la matière même du fusain que surgissent les étoiles, scintillement jailli de la densité du noir, lumière qui fait irruption du papier lui-même dans l'obscurité veloutée du dessin " [2].

Voici ce qu'écrit Jacques Boesch concernant les paysages de Siripoj Chamroenvidhya : "D'un côté il insiste sur la continuité de l'oeuvre qui se lève progressivement, la permanence du travail de création, l’obligation de cohérence, le creusement du même dans le semblable, et, de l’autre, il convoque la surprise, l’incident visuel, l’apparition de nouveaux paysages"[3].

Certaines œuvres de Siripoj Chamroenvidhya sont plus explicites et font parfois référence à certaines questions sociétales, comme l'écologie ou l'urbanisation.

Le fusain est la technique la plus fréquemment utilisée dans ses œuvres. " Siripoj Chamroenvidhya traite par ses fusains des éléments essentiels du monde tels que le ciel et l'eau avec comme seuls moyens la présence du papier et l'humilité du tracé de feu consumé "[4]. Ses paysages sont presque toujours dessinés au fusain, la vision de l'artiste apparaissant dans les nuances de noir et de blanc[5].

Depuis 2010, Siripoj Chamroenvidhya utilise le numérique et l'argentique dans le traitement de photographies afin de créer de nouveaux paysages proches de l'imaginaire. " Penser par la photographie ouvre des possibilités qui sont autres que celles du dessin, même si l'on retrouve dans ses photographies une tonalité propre à Siripoj dans toute son oeuvre. Voir l'horizon, voir ces ciels, ces paysages en tirage sur papier argentique, c'est les voir de manière radicalement nouvelle "[6].

Depuis 2010 également, Siripoj Chamroenvidhya intervient comme curateur dans certaines expositions : How do you see Thaïland (2010), Contemporary art with politics and ecology (2017) et Airmail (2017) à la Galerie Nationale de Bangkok [7], Airmail (2017) à la galerie François Fontaine [8] et au laboratoire d'art contemporain Andata.Ritorno à Genève et Danses sans territoire (2018) au laboratoire d'art contemporain Andata.Ritorno[9].

Depuis 2017, il collabore aussi avec le poète Suisse-Arménien Vahé Godel en créant avec lui des livres d'artiste à tirage limité aux éditions Crac à Genève. Un de ces livres, un leporello intitulé Landscape, a été exposé à la Maison de Rousseau et de la Littérature à Genève[10] lors d'un récital de poésie en 2018.

Siripoj Chamroenvidhya est membre de l'association Visarte Suisse [11].

Certaines œuvres de Siripoj Chamroenvidhya font partie de la collection du Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève et de celle du Musée National de Bangkok[12]. Il a exposé au CACY (Centre d'art contemporain d'Yverdon)[13].

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2004 -Exposition en plein air, Art Chêne 2004, Genève
  • 2005 -Musée Rath, Genève - Europ’Art, Genève - Period Gallery, Nebraska, USA
  • 2006 -Halle nord, Genève - Los Angeles Center for Digital Art, Los Angeles
  • 2007 -Villa Dutoit, Petit-Saconnex, Genève
  • 2008 -Le Futur Antérieur, Genève - Ferme de la Chapelle, Grand – Lancy – Espace Vallon, Chêne-Bourg
  • 2009 -Emily Harvey Foundation, New York - Abraham Joly, HUG, Genève
  • 2010 The national gallery, Bangkok, Thailand - Halle nord, Genève - fluxmuseum, Texas - Exposition en plein air, Art Chêne
  • 2013 -Halle nord, Genève - Ruine, Geneve
  • 2014 -l'exposition des drapeaux, Genève
  • 2015 -Fonderie Kugler, Genève
  • 2016 -Atelier Galerie, Sète, France 
  • 2017 -The national gallery, Bangkok, Thailand - andataritorno laboratoire d'art contemporain, Genève
  • 2018 -Maison de Rousseau et de la Littérature, Genève - Halle nord, Genève - andataritorno laboratoire d’art contemporain

Expositions personnelles [modifier | modifier le code]

  • 2003 -Centre de formation des HUG, Genève
  • 2004 -Andata.Ritorno laboratoire d’art contemporain, Genève
  • 2007 -Andata.Ritorno laboratoire d’art contemporain, Genève
  • 2009 -Pinacothèque, Genève - Halle nord, Genève
  • 2014 -Centre d'art contemporain Yverdon / Théâtre Benno Bosson, Yverdon-les-Bains

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Olivier Boillet, Art Chênes 2004, L'eau et le bois, catalogue de l'exposition
  • Jacques Boesch, Méditations visuelles,  Tu désires voir, écoute ! St Bernard, XIIe s,Pulsation, l'art à hôpital pour un mieux-vivre au quotidien, 2003
  • Laurence Chauvy, Le Temps, Le paysage selon Chamroenvidhya, Rubrique : Culture, Jeudi 18 novembre 2004
  • Jacques Boesch, Scorpion Bleu, Troisième méditation sur quelques fragments d’une esthétique résistante, série limitée à 12 exemplaires,  2004
  • Joseph Farine, andataritornolab.ch, Siripoj Chamroenvidhya, Noir - Blanc / Espace, 2006
  • Etienne Dumont, Tribune de Genève, Le Paysage au noir selon Chamroenvidhya,  Rubrique : Culture, jeudi 4 octobre 2007
  • Bujar Marika, andataritornolab.ch, Ni nocturne, ni diurne, exposition, œuvres récentes, septembre 2007
  • Jacques Boesch, Scorpion Bleu,  Du retour aux sources et l’habitude, septembre  2007
  • Luc Marelli, La Table de négociation N° 16, Dans l’atelier de S., Les dessins au charbon, mars 2009

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Andata . Ritorno-Siripoj Chamroenvidhya », sur www.andataritornolab.ch (consulté le 19 janvier 2019)
  2. Dessins de la nuit, Marie-Dominique Kessler, Pinacothèque Genève 2009, http://www.artsites.ch/Chamroenvidhya-Kho-Chang/texte_Marie-Dominique_Siripoj.pdf
  3. « Œuvres récentes Ao Kung Krabe, Doi Tung, le Rhône à Genève et Grindelwald », sur www.andataritornolab.ch, (consulté le 30 janvier 2019)
  4. Quand la carte se passe du territoire parce que le trésor est de l'avoir dessiné, Joseph Farine, Laboratoire d'art contemporain Andata.Ritorno, 2006, http://www.artsites.ch/Chamroenvidhya-Kho-Chang/texte-de-Joseph-pour-Horizon.htm
  5. « Chamroenvidhya_Doi-Tung_Ao_Kung_Kranben », sur www.andataritornolab.ch (consulté le 30 janvier 2019)
  6. « CHAMROENVIDHYA-DIALOGUE DANS LA TRANSITION-VISARTE-GENEVE », sur www.artsites.ch (consulté le 16 janvier 2019)
  7. (en) « Air Mail Contemporary Art Project | ศิลปะร่วมสมัย บนซองจดหมาย », sur www.rama9art.org (consulté le 20 janvier 2019)
  8. http://www.galeriefrancoisfontaine.ch/expos/201704airmail/
  9. http://www.andataritornolab.ch/Danses_sans_territoire/Danses%20sans%20territoire_ok%202018.html
  10. http://m-r-l.ch/ecritures-des-ciels-avec-alain-borer-et-andre-velter/
  11. « Visarte | Visarte », sur Visarte | Visarte (consulté le 20 janvier 2019)
  12. « Collection FMAC », sur www.ville-ge.ch (consulté le 19 janvier 2019)
  13. « Centre Art Contemporain: Le Golf du Siam », sur www.centre-art-yverdon.ch (consulté le 20 janvier 2019)