Sipa Press

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sipa et Sipa news.
Sipa Press
Image illustrative de l'article Sipa Press

Création 1973
Fondateurs Gökşin Sipahioğlu
Personnages clés Miguel Ferro,Paul Marnef, Mete Zihnioglu
Forme juridique SAS
Siège social Drapeau de la France Paris Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Activité Agence photographique
Produits Photos
Effectif 32 salariés, 600 correspondants
Site web www.sipa.com

Chiffre d’affaires 6,5 Mio. Euro (2015)

Sipa Press est une agence française de photojournalisme qui a été fondée en 1973 par le journaliste, éditeur de journal et photoreporter turc Gökşin Sipahioğlu.

Gökşin Sipahioğlu a vendu son agence en 2001 à Sud Communication, le groupe de médias de l’industriel français Pierre Fabre. Il a quitté la présidence de Sipa en décembre 2003.

Le , Philippe Warrin, de Sipa, réalise la photographie officielle du président de la République française, Nicolas Sarkozy.

En 2011, Sipa Press est cédé à la nouvelle agence de presse allemande Deutscher Auslands-Depeschendienst (DAPD), Mais fin 2012, il y a eu dépôt de bilan de la société. De nouveaux dirigeants et actionnaires sont à la tête de cette entreprise depuis début 2013.

En 2013, le réseau de Sipa Press compte 12 000 photoreporters.

Sipa distribue en 2014 environ 12 000 photos par jour dans plus de quarante pays. L'agence bénéficie de liens privilégiés avec l'agence de presse Associated Press.

Le siège de Sipa se situe à Paris dans le 16e arrondissement.

Les photographes[modifier | modifier le code]

Parmi les 80 photographes qui ont contribué à la réputation de l'agence, citons : Francis Apesteguy, Patrick Chauvel, Luc Delahaye, Michel Giniès, Sylvain Julienne, Yan Morvan, Reza, Christine Spengler, Michel Setboun, Pierre Suu, Mete Zihnioglu, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yan Morvan, Reporter de guerres, 2012
  • Setboun , Dauvillier, 40 ans de photo-journalisme. Génération SIPA, 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]