Sinus longitudinal supérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sinus sagittal supérieur)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sinus longitudinal supérieur
Description de cette image, également commentée ci-après
Sinus veineux crâniens (le longitudinal supérieur est en haut, noté "sin. sagittalis sup." pour son nom latin sinus sagittalis superior)
Description de cette image, également commentée ci-après
Sinus exposé après l'ouverture de la boîte crânienne.
Données
Nom latin sinus sagittalis superior (TA +/-)
MeSH A07.231.908.224Voir et modifier les données sur Wikidata

Le sinus longitudinal supérieur ou sinus sagittal supérieur (en latin sinus sagittalis superior) est un des sinus veineux crâniens ou sinus dure-mériens[1].

Formé par la duplication de la dure-mère, situé sur la ligne médiane, le sinus longitudinal supérieur est le plus long de tous les sinus du cerveau.

II occupe le bord supérieur, convexe de la faux du cerveau, immédiatement au-dessous de la suture frontale (où il reçoit une veine nasale), de la suture sagittale des pariétaux et de la moitié supérieure de la portion squameuse de l'os occipital, depuis l'apophyse crista galli de l'ethmoïde jusqu'à la protubérance occipitale interne.

Il a la forme d'un triangle dont la base regarde en haut et le sommet en bas, s'élargit beaucoup, mais peu à peu, d'avant en arrière, et se termine à la protubérance occipitale interne, où il s'anastomose ordinairement avec le sinus transverse droit, dans un enfoncement irrégulier qu'on appelle confluent des sinus ou pressoir d'Hérophile (torcular Herophili)[2].

Le sinus longitudinal reçoit de chaque côté, dans ses parties latérales et inférieures, dix à douze veines, qui naissent de la face supérieure et interne du cerveau, et qui marchent dans la pie-mère, principalement au-dessus des sillons situés entre les circonvolutions.

On observe avec une grande fréquence l'existence d'un drainage veineux asymétrique. Le sinus longitudinal supérieur se jette alors le plus souvent dans le sinus transverse droit et le sinus droit majoritairement dans le sinus transverse gauche[3]

Le liquide céphalo-rachidien s'écoule dans ce sinus via les villosités arachnoïdiennes et retourne ainsi à la circulation veineuse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de l'Académie de Médecine
  2. Johann Friedrich Meckel et Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Manuel d'anatomie générale, descriptive et pathologique, t. 2, Paris, J.-B. Baillière, (lire en ligne)
  3. [PDF]L'écho-Doppler transcrânien

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. Sinus droit
  2. Sinus caverneux