Sinornithomimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sinornithomimus dongi

Sinornithomimus
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille  Ornithomimidae

Genre

 Sinornithomimus
Kobayashi & Lü[1], 2003

Genre

 Sinornithomimus dongi
Kobayashi & Lü[1], 2003

Sinornithomimus, qui signifie « Imitateur d'Oiseau de Chine », est un genre éteint de dinosaures théropodes de la famille des ornithomimidés.

De nombreux spécimens particulièrement bien conservés de ce petit dinosaure sans doute couvert de plumes ont été découverts dans des argiles lacustres du Crétacé supérieur (Turonien) de Chine, dans la région autonome de Mongolie-Intérieure.

Une seule espèce est rattachée au genre : Sinornithomimus dongi[1].

Description[modifier | modifier le code]

Dessin du squelette d'un adulte et d'un jeune.
La barre horizontale noire mesure 30 centimètres.
Crâne fossile de Sinornithomimus dongi.
La barre horizontale blanche mesure 5 centimètres.

Sinornithomimus est un ornithomimidé possédant un cou et une tête de taille relativement courte. Il était parfaitement adapté à la course avec des pattes arrières très longues, surtout chez les adultes. Cette adaptation progressive à la course rendaient les jeunes dépendants de leurs parents face aux prédateurs.

La présence de gastrolithes, rares mais groupés en masse, dans la partie de son squelette qui correspondait à son estomac, indiquent qu'il s'agissait d'un herbivore[2]. Ce régime alimentaire a été confirmé par la découverte de restes fossilisés de plantes à l'intérieur du squelette d'autres fossiles de Sinornithomimus[3].

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Deux sites fossilifères montrent l'accumulation d'un grand nombre de squelettes de Sinornithomimus dongi :

  • Sur le premier, on observe que la plupart sont ceux de jeunes animaux du même âge, accompagnés de quelques adultes. Ils paraissent avoir été piégés brutalement dans la boue d'un lac ou d'un trou d'eau[1],[3]. Ceci indique vraisemblablement un comportement grégaire avec des animaux vivant en groupes familiaux, les adultes protégeant les jeunes des prédateurs.
  • Sur le deuxième site, il s'agit uniquement de jeunes animaux ayant tous un peu plus de un an comme l'indique les anneaux annuels de croissance de leurs os. Ils ont également piégés lors d'une inondation soudaine et enfouis par de la boue. Aucun adulte ou nouveau-né n'a été retrouvé. Dans une étude de ce site parue en 2008, D. Varrichio, P. Sereno et al. en déduisent que les groupes de jeunes étaient laissés livrés à eux-mêmes, vraisemblablement lorsque leurs parents s'occupaient de la nidification et de la couvaison de la génération suivante[4],[3].

Classification[modifier | modifier le code]

Le cladogramme établit en 2011 par L. Xu et al. montre la position basale de Sinornithomimus parmi les ornithomimidés[5] :

Ornithomimidae

Archaeornithomimus


unnamed

Sinornithomimus


unnamed


Anserimimus



Gallimimus



unnamed

Qiupalong


unnamed

Struthiomimus



Ornithomimus







Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Y. Kobayashi et J.−C. , « A new ornithomimid dinosaur with gregarious habits from the Late Cretaceous of China », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 48, no 2,‎ , p. 235–259 (lire en ligne)
  2. (en) Kobayashi, Y., Lü, J.−C., Dong, Z.−M., Barsbold, R., Azuma, Y., and Tomida, Y. (1999) Herbivorous diet in an ornithomimid dinosaur. Nature 402: 480–481
  3. a, b et c (en) {{lire en ligne=http://newswise.com/articles/view/549986/ Young Dinosaurs Roamed Together, Died Together] Newswise, Retrieved on March 18, 2009}}
  4. (en) David J. Varricchio, Paul C. Sereno, Zhao Xijin, Tan Lin, Jeffery A. Wilson et Gabrielle H. Lyon, « Mud-Trapped Herd Captures Evidence of Distinctive Dinosaur Sociality », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 53, no 4,‎ , p. 567–578 (ISSN 0567-7920, DOI 10.4202/app.2008.0402)
  5. (en) L. Xu, Y. Kobayashi, J. , Y. N. Lee, Y. Liu, K. Tanaka, X. Zhang, S. Jia et J. Zhang, « A new ornithomimid dinosaur with North American affinities from the Late Cretaceous Qiupa Formation in Henan Province of China », Cretaceous Research, vol. 32, no 2,‎ , p. 213 (DOI 10.1016/j.cretres.2010.12.004)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Sinornithomimus Kobayashi & Lü, 2003 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :