Sinjar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sinjar
(ku) شەنگال
(ar) سنجار
Sinjar
Temple Yézidi de Sinjar.
Administration
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Province Ninawa
Démographie
Population 21 584 hab. (2008 estimation)
Géographie
Coordonnées 36° 19′ 15″ nord, 41° 52′ 35″ est
Altitude 522 m
Géolocalisation sur la carte : Irak
Voir sur la carte administrative d'Irak
City locator 13.svg
Sinjar
Géolocalisation sur la carte : Irak
Voir sur la carte topographique d'Irak
City locator 13.svg
Sinjar
Sources
« Index Mundi »

Sinjar (en kurde : شەنگال, en arabe : سنجار) est une ville située dans le nord-ouest de l'Irak, proche de la frontière syrienne. Elle est le chef-lieu du district de Sinjar (en) dans la province de Ninawa.

La ville et son district sont un foyer historique de la religion Yézidie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve au pied des monts Sinjar, au sud-est de ceux-ci.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une colline appelée Tell Hamoukar indique l'existence d'une civilisation urbaine dans la vallée et la plaine de Ninive (ou Sinjar) depuis au moins 6 000 ans.

Le , lors de la guerre d'Irak, la ville est prise aux peshmergas par les troupes de l'État islamique. Le , les forces kurdes d'Irak reprennent pied dans la ville avec le soutien de l'aviation de la coalition internationale[2].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du Sinjar, qui était de 39 800 habitants au recensement de 2006[3], est majoritairement kurde, de religion yézidie, avec une minorité de chrétiens assyriens et de musulmans sunnites.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

La région abrite plus de 200 sites historiques.

Cinéma[modifier | modifier le code]

La séquence d'ouverture de L'Exorciste, film d'horreur de William Friedkin, sorti en 1973, a été tournée à Hatra.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

La ville de Sinjar apparait dans le jeu vidéo Insurgency[4], jeu développé par New World Interactive, sorti le 22 janvier 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Bardonnaud, Vanessa Descouraux et Géraldine Hallot, « Les sauveurs de Yézidis », sur franceinter.fr, (consulté le 5 février 2020).
  2. « Les Kurdes reprennent Sinjar à l’Etat islamique, Assad enregistre des victoires », Géopolis, francetvinfo.fr, 13 novembre 2015
  3. (en) Iraq: largest cities and towns and statistics of their population, world-gazetteer.com
  4. « New World Interactive », sur newworldinteractive.com (consulté le 28 juillet 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]