Singin' in the Rain (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Singin' in the Rain
Description de cette image, également commentée ci-après
Célèbre interprétation par Gene Kelly de son film musical Chantons sous la pluie de la MGM de 1952
Chanson de Gene Kelly...
Sortie 1928 (controversé)
Enregistré 1929 en musique
Metro-Goldwyn-Mayer à Hollywood (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Durée 4:35
Genre Musique de film, film musical, comédie musicale, claquettes
Auteur Arthur Freed
Compositeur Nacio Herb Brown
Classement 3e du AFI's 100 Years... 100 Songs de l'American Film Institute

Clip vidéo

[vidéo] Singing In The Rain - Gene Kelly - Film Chantons sous la pluie (1952) sur YouTube

Singin' in the Rain (Chantons sous La Pluie, en anglais) est une célèbre chanson d'amour américaine, écrite par Arthur Freed, composée par Nacio Herb Brown, et enregistrée pour la première fois par Cliff Edwards et Joan Crawford dans le film musical Hollywood chante et danse (The Hollywood Revue) de Charles Reisner de 1929[1]. Elle devient une des musiques de film et interpretation de claquettes les plus célèbres de l'histoire du cinéma, avec sa reprise par l'acteur-danseur Gene Kelly avec le thème de film musical Chantons sous la pluie, de la Metro-Goldwyn-Mayer de 1952[2] (troisième au classement « 100 ans… 100 chansons » de l’American Film Institute AFI).

Historique[modifier | modifier le code]

L'actrice danseuse Doris Eaton Travis en 1920

La date exacte à laquelle la chanson a été écrite est mal connue. L'actrice-danseuse Doris Eaton Travis affirme l'avoir interprétée et dansée la première dans la revue-comédie musicale The Hollywood Music Box Revue vers 1928[3],[4]. C’est un homme dansant sous la pluie devant la vitrine de son magasin de partitions qui aurait inspiré Arthur Freed pour l’écriture des paroles, avec une musique composée par Nacio Herb Brown. Elle est interprétée par Cliff Edwards et Joan Crawford pour un des premiers films musical de la Metro-Goldwyn-Mayer, Hollywood chante et danse, de Charles Reisner de 1929.

Film musical Chantons sous la pluie de 1952[modifier | modifier le code]

Son interprétation la plus célèbre est celle du thème du film musical Chantons sous la pluie de 1952, dans lequel l'acteur danseur Gene Kelly chante cette chanson et danse des claquettes sous la pluie battante, en sautant dans des flaques, fou d'amour de celle qu'il vient de raccompagner à la porte de chez elle en fin de soirée, le cœur et l’âme transportés de bonheur et de joie : « Je chante sous la pluie, Je chante juste sous la pluie, Quelle sensation fabuleuse, Je suis heureux de nouveau, Je me fiche bien des nuages, Si sombres là haut, Le soleil brille en moi, Et je suis près pour l'amour, Laissons disparaître les nuages, Que tous les gens des alentours, Viennent sous la pluie, J'ai le sourire aux lèvres, Je me promène dans la ruelle, Avec mon refrain joyeux, Et je chante, Je chante sous la pluie... ». La chanson apparaît également lors de la séquence d'ouverture du film, ainsi que dans une scène vers la fin du film où Kathy Selden (interprétée par Debbie Reynolds) double la voix de Lina Lamont (Jean Hagen).

Quelques reprises et adaptations[modifier | modifier le code]

Cette célèbre chanson américaine est reprise avec succès par de nombreux interprètes, parmi lesquels Frank Sinatra, Jimmy Durante, Judy Garland, Doris Day, Dave Brubeck, Oscar Peterson...

Sammy Davis, Jr., un des nombreux interprètes de cette chanson, avec sa version « easy listening » de 1974.

Un des numéros les plus célèbres du duo comique britannique Morecambe and Wise était une reprise de la scène du film Chantons sous la pluie dans une reproduction fidèle du décor du film, Ernie Wise effectuant le numéro de danse tandis qu'Eric Morecambe interprétait le policier. Mais à la différence du film, il n'y avait pas de pluie battante, tout au plus de l'eau sortie d'un tuyau d'arrosage ou d'un seau vidé par une fenêtre. L'absence d'eau, due tout d'abord à des considérations purement matérielles (le sol du studio était jonché de câbles électriques), fut utilisée par le duo comme un ressort comique.

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Affiche du film musical Hollywood chante et danse (The Hollywood Revue) de Charles Reisner de 1929
Affiche du film musical Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly de 1952

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]