Singes de la sagesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sculpture de Hidari Jingoro au sanctuaire Tōshōgū à Nikkō (Japon)

Les singes de la sagesse (aussi appelés « les trois petits singes ») est un symbole d'origine asiatique constitué de trois singes, dont chacun se couvre une partie différente du visage avec les mains : le premier les yeux, le deuxième la bouche et le troisième les oreilles. Ils forment une sorte de maxime picturale : « Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal». À celui qui suit cette maxime, il n'arriverait que du bien.

Origine[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Ce thème est originaire de Chine. La plus ancienne trace connue est dans les Entretiens de Confucius, écrits entre 479 av. J.-C. et 221. Il y est écrit : « 非礼勿视、非礼勿听、非礼勿言、非礼勿动 / 非禮勿視,非禮勿聽,非禮勿言,非禮勿動 », qui pourrait être traduit par : « De ce qui est contraire à la bienséance, ne pas regarder, ne pas écouter, ne pas le dire, ne pas le faire »[1].

On retrouve cette phrase à l'identique en 1658 dans le rouleau 80 de la description complète des chroniques de l'histoire des Song « 宋史紀事本末 »[2] retraçant l'histoire de la Dynastie Song (9601279).

Le texte accompagnant les trois singes a été introduit par un moine bouddhiste de l‘école Tiāntái zōng (天台宗) avec le conte « Ne pas voir, ne pas entendre, ne pas parler » (chinois : “、不、不”, pinyin : bù jiàn,bù wén,bù yán) vers le VIIIe siècle, ce qui se traduit en grammaire japonaise par « 見ざる、聞かざる、言わざる ».

Japon[modifier | modifier le code]

Mais l'ajout des noms des singes semble typiquement japonais. En japonais, les trois singes sont appelés Mizaru (見猿?) pour l'aveugle, Kikazaru (聞か猿?) pour le sourd, et Iwazaru (言わ猿?) pour le muet. Ces trois noms signifient littéralement, : « Ne vois pas », « N'entends pas », « Ne parle pas ». Ils constituent aussi un jeu de mots sur zaru (forme verbale négative archaïque) et saru (singe). Une des plus anciennes représentations connues de ces trois singes se trouve au Nikkō Tōshō-gū, l'un des Sanctuaires et temples de Nikkō au Japon. Elle est attribuée au sculpteur Hidari Jingoro (1594-1634).

Les trois singes en figurines de bronze

Cette maxime fut notamment prise pour devise par Gandhi, qui gardait toujours avec lui une petite sculpture de ces trois singes.

D'autres interprétations sont également connues ou possibles :

  • Il y a ceux qui voient des choses et en parlent, mais n'écoutent pas ce que l'on leur dit…
  • Il y a ceux qui ne voient rien, écoutent les autres et en parlent…
  • Il y a ceux qui entendent et voient des choses, mais n'en parlent pas…

Dans la philosophie orientale, la figure du Yin/Yang invite à trouver une chose et son contraire dans un même cadre.

Il existe une autre signification, mais celle-ci résulte d'un amalgame entre le culte Kōshin et d'autres préceptes : « ne pas vouloir voir ce qui pourrait poser problème, ne rien vouloir dire de ce qu’on sait pour ne pas prendre de risque et ne pas vouloir entendre pour pouvoir faire « comme si on ne savait pas. »

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Parchemin Kōshin.

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Sky Lovers (天上的恋人), un film chinois narrant l'histoire d'un aveugle, d'une sourde-muette et d'un illettré.
  • Dans Casino Royal (James Bond hors série 1967)
  • Puppe, Icke und der Dicke, un film allemand réalisé en 2011 par Felix Stienz, où les personnages principaux sont une aveugle, un muet et un homme de petite taille. Celui-ci compare leur trio aux trois singes.
  • Dans La Planète des singes, un film américain réalisé par Franklin J. Schaffner en 1968, durant le procès de Taylor, les trois membres du jury (orangs-outans) prennent cette position.
  • Dans Babes in Toyland, un film d'animation américain de Toby Bluth, Charles Grosvenor et Paul Sabella, sorti en 1997. 3 singes emballent un ballon de football lors de la chanson de la fabrique de jouets.
  • Dans le film d'animation Rio, trois ouistitis sont pétrifiés devant le terrifiant Hector. Ils prennent, alors, la fameuse pose.
  • Dans le film d'horreur Saw 3D : Chapitre final, le test de Bobby Dagen est basé sur les règles des trois singes : Nina est victime d'un piège qui va la tuer en la rendant muette, Susan est victime d'un piège qui va la tuer en l'aveuglant et Gale est victime d'un piège où il va devoir utiliser son ouïe pour survivre.
  • Dans le film Dracula Untold, les trois singes font une courte apparition dans la chapelle du château de Dracula.
  • Dans le film The Artist, durant la scène où Georges Valentin découvre que Peppy Miller a racheté tous ses biens vendus aux enchères, on a la présence de plans insistants sur des statuettes représentant les trois singes.
  • Dans le film Shrek 2, lorsque les 3 petits cochons assistent à l'arrestation de Shrek à la télévision, ils prennent la posture des 3 singes.
  • Dans le film La Dame en noir, certains plans insistent sur une statuette des trois singes, et l'expression de visage de ces derniers.

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Dans Friends, dans la saison 1, épisode 21, Ross, Chandler et Joey sont tous les trois sur le divan du Central Perk dans cette position.
  • Dans les nouvelles aventures de Lucky Luke, Lucky Luke se rend dans une base secrète, le drapeau représente les 3 singes.
  • Dans Charmed, un épisode est basé sur les singes de la sagesse. Les trois sœurs Halliwell, Phoebe, Paige et Piper, sont privées de l'ouïe, de la voix et de la vision.
  • Dans l'épisode 36 de la saison 2 de Jackie Chan (série télévisée d'animation), une montagne à l'effigie des trois singes est au centre de l'intrigue, renommée alors « Mont Singe-more » par Jade. Alors que Tohru, Jackie et Jade sont chacun affectés par un des trois handicaps, l'Oncle leur apprend à compenser ce manque par les sens qui leur restent.
  • Dans la série Mafiosa, lors de la saison 5 Sandra Paoli propose à Daniel Colombani de devenir son avocat et elle lui montre une statuette des trois singes de la sagesse pour lui signifier le comportement à adopter.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Mangas[modifier | modifier le code]

  • Dans le manga Buster Keel, le personnage principal possède trois frères qui sont des singes humanoïdes nommés Mizaru, Kikazaru et Iwazaru et qui sont respectivement aveugle, sourd et muet.
  • Dans le manga Détective Conan[3], une des enquêtes est dirigée et élucidée par la signification de ces trois singes.
  • Dans le manga Hunter x Hunter, Saiyuu, l'un des Zodiaques, a un pouvoir invoquant ces trois singes. S'ils touchent leur cible ils peuvent ôter la vue, l'ouïe et la parole selon la capacité de chacun[4].
  • Dans le manga Blue Exorcist les trois singes apparaissent dans un Spa et redent les héros fous.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans le jeu vidéo Ōkami, les trois divinités de la floraison, les Hanagami, sont symbolisées par des singes que l'on peut rapprocher des singes de la sagesse (entre parenthèses) : Sakigami, dieu de la floraison, abrite ses yeux derrière un shō (Mizaru) ; Hasugami, dieu du lotus, dissimule sa bouche par un shakuhachi (Iwazaru) ; Tsutagami, dieu des lianes, se cache les oreilles avec des cymbales (Kikazaru).
  • Dans [5]le jeu Grand Theft Auto V, lors de la présentation d'une mission, Dave annonce que le gouvernement est corrompu et alors Trevor, Franklin et Michael se mettent en posture des 3 singes.
  • Dans le jeu vidéo Resident Evil Rebirth, il faut récupérer trois masques qui ont chacun une référence directe aux trois singes.
  • Dans le jeu vidéo Killer 7, trois personnages répondant aux noms d'Iwazaru, Mikazaru et Kikazaru aident les héros.
  • Dans le jeu vidéo Tomb raider la révélation finale, une énigme est construite autour de ce symbole.
  • Dans le jeu vidéo Grand Theft Auto V , les trois protagonistes du jeu effectuent en même temps la pose des singes quand ils apprennent des secrets du gouvernement américain.
  • Dans les jeux vidéo Pokémon, les trois pokémon de la cinquième génération: Flamajou, Flotajou, et Feuillajou représentent respectivement les singes sourd, aveugle et muet.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Dans Ignorance = Fear, Keith Haring fait référence à ce proverbe dans son tableau pour dénoncer l'ignorance et le silence autour de la maladie du SIDA dans les années 1980.
  • Dans la pièce de théâtre Les Bonobos de Laurent Baffie, les comédiens sont sourd, aveugle et muet et sont même comparés aux trois singes alors qu'ils prennent la pose.
  • Dans le livre Phænomen d'Erik L'Homme (sorti en 2006), le jeune garçon Arthur souffrant d'un dérivé d'hypermnésie dessine frénétiquement des figures des trois singes pour obtenir le calme dans son esprit. Il les nomme alors Achille (le sourd), Alfred (l'aveugle) et Anatole (le muet).
  • En 2014, les singes de la sagesse sont utilisés par le groupe d'électro rock Shaka Ponk, redessinés sous la forme de poupées vaudou dans l'album The Black Pixel Ape.
  • Vic Rattlehead est la mascotte du groupe de thrash metal Megadeth. Vic est une figure squelettique qui incarne l'expression, « ne voit aucun mal, n'entend aucun mal, ne dit aucun mal. » Ses yeux sont couverts par des caches métalliques, sa bouche est maintenue fermée, et ses oreilles sont fermées avec des capuchons en métal. Son image apparaît sur plusieurs couvertures d'album de Megadeth, notamment Killing Is My Business... and Business Is Good!, Peace Sells... but Who's Buying?, So Far, So Good... So What!, Rust in Peace, The World Needs a Hero, The System Has Failed et TH1RT3EN. Vic Rattlehead apparait avec un physique réaliste sur la couverture de United Abominations, et dans le livret intérieur des albums Youthanasia et Countdown to Extinction.
  • Sur l'application Facebook Messenger, les singes de la sagesse sont présents en tant qu’émoticônes utilisables dans le chat.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]