Sinclair Broadcast Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sinclair Broadcast Group
logo de Sinclair Broadcast Group
illustration de Sinclair Broadcast Group

Création (Baltimore)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Julian Sinclair Smith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (SBGI), NASDAQ-100 et Russell 1000 (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Hunt ValleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Christopher Stewart Ripley (depuis 2017)
Activité Entreprise médiatique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 9 000 personnes, environ en 2018
Site web www.sbgi.netVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation 3 142 millions USD en décembre 2019
Chiffre d'affaires 3 055 millions USD en 2018
Résultat net 341 millions USD en 2018[1]

Sinclair Broadcast Group (SBG) NASDAQ : SBGI est un groupe de télévision américain qui a été créé en 1986.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tentative de rachat de Tribune Media[modifier | modifier le code]

Le , le groupe Sinclair Broadcast annonce qu'il va faire l'acquisition du réseau américain de chaînes de télévision Tribune Media pour un montant de 3,9 milliards de dollars. Ce groupe exploite 42 chaînes de télévision[2].

Le , The Hollywood Reporter évoque des pourparlers entre 21st Century Fox et Sinclair Broadcast Group pour que Fox Broadcasting Company, future partie de la « new Fox », achète dix stations de Sinclair Broadcast Group et lève un verrou pour la fusion entre Sinclair et Tribune Media tout en renforçant la future Fox[3]. En , 21st Century Fox annonce l'acquisition pour 910 millions de dollars de sept stations de télévisions de Sinclair Broadcast Group, que ce dernier est contraint de vendre dans le cadre de l'acquisition de Tribune Media[4].

L'accord est annulé le suite aux doutes émis par les experts de la Federal Communications Commission (FCC) sur les dispositions prises par Sinclair pour éviter d'enfreindre les lois antitrust américaines, en termes d'emprise sur le marché des médias locaux. Sinclair était supposé vendre certains réseaux et chaînes afin d'acquérir ceux de Tribune Media, et il est apparu que ces cessions étaient, au moins en partie, d'apparence seulement, des partenaires/affiliés/actionnaires de Sinclair gardant le contrôle des dits réseaux et chaînes, ce qui aurait vidé de telles cessions de toute réalité autre que purement juridique. La direction de Tribune Media a donc profité de la première date légale pour se retirer de la négociation, et en a profité pour intenter un procès à Sinclair pour les pertes et dommages encourus pendant le processus finalement infructueux, affirmant que Sinclair avait sciemment évité la procédure recommandée par la FCC et n'avait pas respecté ses obligations contractuelles[5].

Acquisitions suites à la vente de 21st Century Fox[modifier | modifier le code]

Le , Disney accepte l'offre des Yankees, Amazon et Sinclair Broadcast Group pour YES Network pour 3,47 milliards d'USD[6],[7].

Le , Sinclair annonce l'acquisition des 21 chaînes régionales de Fox Sports Net de la Walt Disney Company pour plus de 10 milliards de dollars[8],[9],[10],[11]. Le , Sinclair finalise l'achat des 21 chaînes de Fox Regional Sports Networks [12]. En , Sinclair annonce le renommage des 21 chaînes de Fox Regional Sports Networks sous la marque Bally, une entreprise de paris sportifs, de casinos et de jeux d'argents, en échange Sinclair prend une participation de 15 à 25 % dans Bally, pourcentage qui varie en fonction de certains résultats financiers[13].

Orientation politique[modifier | modifier le code]

Les chaînes du groupe Sinclair sont idéologiquement proches du Parti républicain[14].

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [15]:

Fidelity Management & Research 11,6 %
BBT Capital Management 10,4 %
The Vanguard Group 10,2 %
HG Vora Capital Management 9,32 %
Putnam Investments 7,98 %
Renaissance Technologies 6,11 %
The Boston Company Asset Management 6,03 %
Manning & Napier Advisors 5,40 %
Omega Advisors 4,95 %
Tiger Global Management 4,83 %

Activité[modifier | modifier le code]

En 2010, le Sinclair Broadcast Group possède :

  • 19 stations affiliées à FOX
  • 17 stations affiliées à MyNetworkTV
  • 9 stations affiliées à ABC : KDNL-TV, WCHS-TV, WEAR-TV, WICD-TV, WICS-TV, WKEF, WLOS, WSYX, WXLV-TV
  • 8 stations affiliées à The CW
  • 5 stations affiliées à This TV
  • 2 stations affiliées à CBS
  • 1 station affiliée à NBC
  • 21 chaînes régionales de Fox Sports Net

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.zonebourse.com/SINCLAIR-BROADCAST-GROUP-10748/fondamentaux/
  2. « Sinclair Broadcast va racheter Tribune Media pour $3,9 mds », Investir,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Georg Szalai, « Fox in Talks to Buy 10 TV Stations From Sinclair (Report) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  4. « Fox to buy seven TV stations from Sinclair for about $910 million », sur Reuters,
  5. (en) Hadas Gold, « Tribune calls off $3.9 billion Sinclair media deal », sur CNN, (consulté le ).
  6. (en) Joe Flint et Miriam Gottfried, « Disney Nears Sale of YES Network », sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  7. (en) Josh Kosman, « Disney accepts $3.5B offer for YES Network », sur New York Post, (consulté le )
  8. (en) Joe Flint, « Sinclair to Acquire Sports Networks From Disney », The Wall Street Journal, (consulté le )
  9. (en) « Sinclair will buy 21 Disney sports networks in a deal valued at more than $10 billion », sur CNBC, (consulté le )
  10. (en) Patrick Hipes, Dade Hayes, « Sinclair Broadcasting Wins Disney RSNs In $10.6B Deal; Byron Allen Part Of Ownership Group », sur deadline.com, (consulté le )
  11. « Sinclair to buy Disney's sports networks in $10 billion deal: WSJ », sur Reuters,
  12. (en) Dave McNary, « Sinclair Closes Purchase of Fox Regional Sports Networks From Disney », sur Variety, (consulté le )
  13. « Sinclair to rebrand 21 Fox regional sports networks under Bally name », sur Reuters,
  14. « Peur, colère et patriotisme : plongée dans les radios conservatrices américaines », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  15. Zone Bourse, « SINCLAIR BROADCAST GROUP, INC. : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]