Simulacron 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Simulacron 3
Titre original
(en) Simulacron-3Voir et modifier les données sur Wikidata
Langue originale
Auteur
Genre
Roman de science-fiction (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sujet
Dates de parution
Pays
Éditeur
ISBN 10
2-290-00778-1Voir et modifier les données sur Wikidata
ISBN 13
978-2-290-00778-5Voir et modifier les données sur Wikidata
Séquence
Précédé par
Lords of the Psychon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Suivi par
A Scourge of Screamers (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Simulacron 3 (titre original : Simulacron 3) est un roman de science-fiction de Daniel F. Galouye paru aux États-Unis en 1964, publié pour la première fois en France en 1968. Le sujet de ce roman est une machine permettant de simuler un monde avec ses habitants à des fins d'études. Mais quel monde est vraiment réel ?

Le Simulacre dans la science-fiction[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (mai 2018)
Motif avancé : Non centré sur le sujet de l'article, cette section semble là par hasard des associations

Dans les années soixante, plusieurs grands romanciers de science-fiction s'interrogent sur la réalité et sa représentation par des simulacres, comme Philip K. Dick avec Simulacres et Le Temps désarticulé, et Daniel F. Galouye avec Simulacron 3 ; ces idées seront reprises par les Wachowski dans leur série à succès Matrix (1999-2003).

Mais alors que dans Matrix, les humains sont réels, seul leur cerveau étant branché sur le simulateur, dans Simulacron 3, les humains eux-mêmes sont entièrement simulés (cette idée est reprise dans le film Passé virtuel). Cependant, les opérateurs de la machine effectuant la simulation finissent par avoir des doutes sur la réalité de leur propre monde, dans une mise en abyme vertigineuse.

De la science-fiction à la philosophie et la physique[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (mai 2018)
Motif avancé : Non centré sur le sujet de l'article, cette section semble là par hasard des associations

Le sujet de la simulation a dépassé le cadre de la science-fiction pour susciter des interrogations philosophiques, voire physiques, sur la réalité du monde dans lequel nous vivons. Se pose alors la question de savoir s'il est possible ou non de détecter que nous vivons dans une simulation : c'est l'hypothèse de simulation.

Ces interrogations ne sont pas nouvelles, le premier ayant abordé le sujet est Platon, dans l'Allégorie de la Caverne.

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Simulacron 3, traduction de Franck Straschitz, Éditions OPTA, Galaxie-bis, N°8 (52bis), 1968
  • Simulacron 3, traduction de Franck Straschitz, Éditions J'ai lu, Collection Science-Fiction N°778, 1977, 1986, 1996 (ISBN 2-277-11778-1)
  • Simulacron 3, traduction de Julie Pujos et Frank Straschitz, Éditions Gallimard, Folio SF N°371, mai 2010, (ISBN 9782070395934)

Notes et références[modifier | modifier le code]