Simone Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simone Young
Description de cette image, également commentée ci-après
Simone Young en 2010
Nom de naissance Simone Margaret Young
Naissance (56 ans)
Sydney, Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale Chef d'orchestre
Activités annexes Pianiste
Site internet www.simoneyoung.com

Simone Margaret Young (née à Sydney, le ) est une pianiste et chef d'orchestre[1] australienne. Elle est née à Sydney, d'ascendance irlandaise du côté de son père et d'ascendance croate du côté de sa mère[2]. Elle a étudié la composition, le piano et la direction d'orchestre au Conservatoire de Musique de Sydney.

Biographie[modifier | modifier le code]

Young a commencé sa carrière de chef d'orchestre à l'Opéra de Sydney en 1985[3]. Sa discographie comprend l’enregistrement de la plupart des symphonies d'Anton Bruckner.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En France, elle a été nommée Chevalier des Arts et des Lettres. Le , Young a été nommé membre de l'Ordre d'Australie « pour son service aux arts comme conductrice avec les grandes compagnies d'opéra et des orchestres en Australie et internationaux ». En Allemagne, elle a reçu la Goethe-Institut medal. Finalement, elle a été décorée du Sir Bernard Heinze Award.

Discographie[modifier | modifier le code]

CD
Piano
  • 2008 : Britten, Folksong arrangements - Steve Davislim, ténor ; Simone Young, piano (19–22 août 2006, Melba) (OCLC 317545808)
DVD
  • 2010 : Poulenc, Dialogues des Carmélites - Alexia Voulgaridou ; Anne Schwanewilms ; Jana Büchner ; Kathryn Harries ; Gabriele Schnaut, Staatsoper Hamburg et Orchestre philharmonique de Hambourg, Dir. Simone Young (2008, DVD Arthaus Musik/ZDF) (OCLC 647366177)
  • 2010 : Pfitzner, Palestrina, Orchestre d'État de Bavière, (DVD EuroArts)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Manage, « Simone Young dans l'effort avec l'Orchestre National de Lyon », (consulté le 7 août 2013)
  2. (en) « Simone Young Australian conductor of Croatian mother and Irish father », sur www.croatia.org (consulté le 7 août 2013)
  3. Gilles Quentel, « La deuxième de Bruckner par Simone Young », sur www.classiqueinfo-disque.com, (consulté le 7 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :