Simon de Hesdin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Simon de Hesdin
Image dans Infobox.
Biographie
Décès
Activités
Simon de Hesdin présente sa traduction de la `Facta et dicta memorabilia' 'par Valerius Maximus à Charles V, roi de France

Simon de Hesdin est un religieux de l’ordre de Saint-Jean-de Jérusalem et un traducteur français du XIVe siècle, mort en 1383.

On sait peu de choses de sa vie : en 1363, il était docteur en théologie et commandeur de la maison des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem à Éterpigny en Picardie, puis à partir de 1377 de celle de Senlis[1].

Il commence en 1375, à la demande du roi Charles V de France une traduction-commentaire en français de l’ouvrage de l’historien latin Valère Maxime, Facta et dicta memorabilia (Faits et dits mémorables), un recueil d’anecdotes à caractère moralisant en neuf livres rédigés au Ier siècle pour l’empereur Tibère. Il la mène jusqu’au chapitre 4 du livre VII. La traduction sera terminée par Nicolas de Gonesse à la demande du duc Jean de Berry en 1400-1401, en imitant autant que possible le style et la technique de son prédécesseur.

Cette traduction eut beaucoup de succès, attesté par les nombreux manuscrits, souvent enluminés, et les éditions imprimées du XVe siècle[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Chavy, Traducteurs d’autrefois : Moyen Âge et Renaissance, dictionnaire des traducteurs et de la littérature traduite en ancien et moyen français 842-1600, Paris-Genève, 1988.
  • Sylvie Lefèvre, « Simon de Hesdin », in Robert Bossuat, Louis Pichard et Guy Raynaud de Lage (dir.), Dictionnaire des lettres françaises, t. 1 : Moyen Âge, éd. entièrement revue et mise à jour sous la dir. de Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1393.
  • A. Vitale Brovarone, « Notes sur la traduction de Valère Maxime par Simon de Hesdin », dans M. Colombo Timelli et C. Galderisi (éd.), « Pour acquerir honneur et pris », Mélanges de Moyen Français offerts à Giuseppe Di Stefano, Montréal, 2004, p. 183-191.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Arlima, http://www.arlima.net/qt/simon_de_hesdin.html, consulté le 11/10/2013 à 14:00.
  2. Le Gesamtkatalog der Wiegendrucke recense 6 éditions incunables de 1475 à 1500

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]