Simon Pierre M'padi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Simon Pierre M'padi, de l’ethnie kongo, né vers 1900 en République démocratique du Congo (Congo belge à l'époque), fut converti au protestantisme par des missionnaires américains ayant entendu parler de Simon Kimbangu. Il s’inspira du kimbanguisme pour créer la Mission des Noirs, secte protestante rassemblant les noirs.

Dans les textes de Simon M’Padi, on trouve l’idée qu’un royaume des Noirs sera bientôt fondé grâce à l’aide du « gouverneur général des Américains ». Les Américains seraient des « Noirs blanchis » tandis que les Noirs du Congo n’auraient pas encore eu le temps de se blanchir. Les Américains seraient les frères des Africains. Sur l’étendard de Simon M’Padi, on pouvait lire l’inscription, écrite en kikwango : Minsion amerika nzila ya m’pulusu ja Jesus Kristo Kimbango Simon (Mission américaine, chemin du sauveur, de Jésus-Christ, Simon Kimbangu). Les autorités belges surveillèrent de très près ce mouvement, ainsi que ses possibles liens avec le Father Divine, secte noire américaine qui a pour leitmotiv le retour des noirs américains à la terre d’Afrique. M’padi fut pourchassé par les autorités belges et s’exila au Congo français (ou Moyen-Congo) où il créa le mouvement politico-religieux du kakisme[1] et inspira un certain André Matswa qui créa ce qu’on appelle le matswanisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Frank Clark, Historical Dictionary of Republic of the Congo, Scarecrow Press, 2012, p. 227 (ISBN 9780810849198)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Apollinaire-Sam Simantoto Mafuta, La face occulte du dieu des Congolais. Parole de Jésus et révélations des charlatans : comment faire la différence ?, L'Harmattan, 2012, p. 108 ; 141 (ISBN 9782296962187)
  • Claude Wauthier, « Simon M'Padi », dans Sectes et prophètes d'Afrique noire, Seuil, Paris, 2007, p. 53 et suiv. (ISBN 978-2-02-062181-6)