Simón Díaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Simon Diaz)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Simón Díaz Márquez
Description de cette image, également commentée ci-après
Simón Díaz dans les années 1980
Informations générales
Naissance
Barbacoas, Drapeau du Venezuela Venezuela
Décès (à 85 ans)
Caracas, Drapeau du Venezuela Venezuela
Activité principale Chanteur, acteur, compositeur
Genre musical Musique folklorique vénézuélienne
Années actives 1948-2014
Site officiel SimonDiaz.com

Simón Díaz Márquez, né à Barbacoas (État d'Aragua, Venezuela) le et mort à Caracas le (à 85 ans)[1], est un chanteur, compositeur et interprète de musique folklorique vénézuélienne. Il est considéré comme le père de La Tonada, une musique typique de la région de Los Llanos. Il a été reconnu par un prix Grammy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Pendant son enfance, Simon Diaz travaille dans l'exploitation agricole Guabina (Hato Guabina). Son père, le maître Juan, et sa mère, Doña Maria décident de quitter ce village couvert de maladies. La famille vit ensuite à Turmero, Maracay, Magdaleno et Villa de Cura, pour trouver une vie meilleure ; mais le père de Simon meurt à Villa de Cura. Le jeune Simon doit alors travailler et déménage avec a famille à San Juan de Los Morros.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Simon Diaz a travaillé dans le groupe musical Siboney. À vingt ans, il déménage à Caracas et commence ses études musicales à l'École supérieure de musique, où il acquiert une vaste connaissance de la musique et apprend à jouer de plusieurs instruments. Il commence sa carrière sur la chaîne télévisée Venevision avec sa propre émission La Quinta de Simon qui le rendra célèbre. Plus tard, il a travaillé comme animateur à la radio sur Radio Caracas.

En 1963, Simón Díaz rencontre le musicien, compositeur et producteur de musique Hugo Blanco, qui deviendra une figure importante de sa carrière musicale en signant son premier contrat d'enregistrement avec le label discographique El Palacio de la Música. C'est Blanco qui lui a donné l'opportunité d'enregistrer les chansons Por Elba et Matagente, deux chansons teintes d'humour de l'album Parranda Criolla, un style qui marquerait une bonne partie de son répertoire sous la production d'Hugo Blanco. L'année suivante, son premier album solo, intitulé Ya Llegó Simón, sort, dont le tube El superblo, qui servira à renforcer la popularité émergente de l'interprète. En 1966, l'album Caracha Negro est publié.

Son œuvre la plus reconnue

La chanson Caballo Viejo, qui raconte l'amour d'un homme d'âge mûr qui n'a pas le temps de perdre du temps. Il s’agit probablement de l’une des chansons vénézuéliennes les plus connues et diffusées internationalement : il en existe 350 versions dans 12 langues! Parmi la brochette de chanteurs célèbres qui l’ont interprétée, citons Celia Cruz, María Dolores Pradera, Julio Iglesias, Gilberto Santa Rosa, José Luis Rodríguez « El Puma », Oscar D’León, Rubén Blades, Roberto Torres, Ray Conniff, les Gipsy Kings et Plácido Domingo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Telemundo, « Muere cantautor venezolano Simón Díaz », sur telemundo47.com, (consulté le 19 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]