Simon Cauchemez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Simon Cauchemez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Simon Cauchemez est un chercheur en épidémiologie, spécialisé dans la modélisation mathématique et l'analyse de données épidémiques complexes, au sein de l'Institut Pasteur. Il fait partie du conseil scientifique COVID-19 mis en place par le ministre de la Santé afin d'informer le gouvernement au cours de l'épidémie de SARS-Cov-2[1], pour la modélisation mathématique de l'épidémie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'ENSAE (1998- 2001) avant d'obtenir un DEA en biomathématiques en 2002, puis un doctorat en biostatistique appliquée à l'épidémiologie des maladies infectieuses en 2005 à l'INSERM. Il travaille à partir de 2005 à l'université Imperial College London en tant que post-doctorant au sein de l'équipe du professeur Neil Ferguson, puis comme professeur associé (senior reader). Il rejoint l'Institut Pasteur à Paris en 2013 pour y devenir le directeur du laboratoire de modélisation mathématique des maladies infectieuses qu'il a fondé[2].

Son objectif de recherche est de proposer des méthodes mathématiques et statistiques pour aider les épidémiologues dans la gestion de nouvelles épidémies, en améliorant notamment leur compréhension de la propagation de pathogènes dans la population. Ces modèles permettent ainsi de quantifier l'impact d'interventions et de politiques publiques, afin d'optimiser des stratégies de contrôle de ces épidémies. Il a été impliqué dans la modélisation de la propagation de plusieurs maladies infectieuses, notamment l'épidémie de grippe A (H1N1) de 2009[3], du Chikungunya (2013-2014)[4], du Zika (2015-2016) dans les Amériques[5], Ebola en Afrique (2013-2016)[6] ainsi qu'une épidémie urbaine de peste au Madagascar (2017)[7].

Lors de la pandémie de Covid-19, le 25 septembre 2021 avec l'Institut Pasteur il présente une modélisation catastrophe qui prévoit entre autres que le 15 novembre la région Normandie dépassera les 500% de taux d'occupation pour ses lits de réanimation et que le reste de la France sera aussi en rouge écarlate[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CAB_Solidarites et CAB_Solidarites[Quoi ?], « Olivier Véran installe un conseil scientifique », sur Ministère des Solidarités et de la Santé, (consulté le 18 mars 2020)
  2. (en-US) research pasteur fr-Institut Pasteur, « Simon Cauchemez | Research - Institut Pasteur » (consulté le 18 mars 2020)
  3. (en) Christophe Fraser, Christl A. Donnelly, Simon Cauchemez et William P. Hanage, « Pandemic Potential of a Strain of Influenza A (H1N1): Early Findings », Science, vol. 324, no 5934,‎ , p. 1557–1561 (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, PMID 19433588, DOI 10.1126/science.1176062, lire en ligne, consulté le 18 mars 2020)
  4. S Cauchemez, M Ledrans, C Poletto et P Quenel, « Local and regional spread of chikungunya fever in the Americas », Euro surveillance : bulletin Europeen sur les maladies transmissibles = European communicable disease bulletin, vol. 19, no 28,‎ , p. 20854 (ISSN 1025-496X, PMID 25060573, PMCID 4340072, lire en ligne, consulté le 18 mars 2020)
  5. Simon Cauchemez, Marianne Besnard, Priscillia Bompard et Timothée Dub, « Association between Zika virus and microcephaly in French Polynesia, 2013-15: a retrospective study », Lancet (London, England), vol. 387, no 10033,‎ , p. 2125–2132 (ISSN 1474-547X, PMID 26993883, PMCID 4909533, DOI 10.1016/S0140-6736(16)00651-6, lire en ligne, consulté le 18 mars 2020)
  6. Ousmane Faye, Pierre-Yves Boëlle, Emmanuel Heleze et Oumar Faye, « Chains of transmission and control of Ebola Virus Disease in Conakry, Guinea in 2014 », The Lancet. Infectious diseases, vol. 15, no 3,‎ , p. 320–326 (ISSN 1473-3099, PMID 25619149, PMCID 4373532, DOI 10.1016/S1473-3099(14)71075-8, lire en ligne, consulté le 18 mars 2020)
  7. Rindra Randremanana, Voahangy Andrianaivoarimanana, Birgit Nikolay et Beza Ramasindrazana, « Epidemiological characteristics of an urban plague epidemic in Madagascar, August-November, 2017: an outbreak report », The Lancet. Infectious Diseases, vol. 19, no 5,‎ , p. 537–545 (ISSN 1474-4457, PMID 30930106, PMCID 6483974, DOI 10.1016/S1473-3099(18)30730-8, lire en ligne, consulté le 18 mars 2020)
  8. Décidemment, ILS n'ont toujours rien compris, Christian Perronne, Paris : Albin Michel, 2021, p. 151-152

Liens externes[modifier | modifier le code]