Simon Bussy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bussy.
Simon Bussy
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Albert Simon Aimé Bussy est un peintre et pastelliste français, né le à Dole (Jura) et mort le à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roquebrune, où résida Simon Bussy de 1903 à 1937.

Issu d'une famille de maîtres bottiers, Simon Bussy débute une première formation artistique à l'école de dessin de Dole, puis rejoint l'atelier parisien de Gustave Moreau à l’École des beaux-arts de Paris, où il côtoie Henri Matisse et Eugène Martel avec qui il se lie.

S'inscrivant en marge des grands courants artistiques, il développe une veine toute personnelle dans des tableaux de paysages et des portraits expressifs, notamment de grands écrivains tels qu'André Gide, Roger Martin du Gard ou Paul Valéry qu'il recevait régulièrement dans sa villa La Souco à Roquebrune-Cap-Martin. Mais ce sont surtout ses pastels d'animaux, traités avec un grand souci du détail et de la simplification des formes, qui l'ont rendu célèbre.

Exposant au Salon des artistes français, il obtient une mention honorable en 1894 où il expose Le Joueur de clarinette ainsi que Saint Georges terrassant le dragon. Le portrait d'Albert Maignan est exposé en 1896.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

En France[1]
Au Royaume-Uni

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Agence photo RMN », sur http://www.photo.rmn.fr, (consulté le 9 mai 2015)
  2. Université de Lille 3, Le monument aux morts de Roquebrune Cap-Martin.
  3. (en) « Simon Bussy Artworks », sur Tate Gallery, (consulté le 22 septembre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Philippe Loisel, Simon Bussy, l'esprit du trait: du zoo à la gentry, Éditions Somogy, 1996.
  • François Fosca, Simon Bussy, NRF Collection Peintres nouveaux, 1930.
  • Catalogues 1894 (p 29) et 1896 (p32) du Salon de la Société des Artistes Français - Expositions annuelles des Beaux Arts -section peinture.

Liens externes[modifier | modifier le code]