Simon Achidi Achu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Simon Achidi Achu est un homme d'État camerounais. Il naît le à Bamenda, dans le département de la Mezam. Il occupe le poste de comptable au tout début de sa carrière professionnelle dans la commune de Bamenda-Widikum, par la suite, il devient adjoint stagiaire dans l'une des plantations de la Cameroon Development Corporation. Après les études primaires et secondaire dans son département , il s'inscrit à l'université de Yaoundé I, puis à l'École nationale de l'administration et de la magistrature (ENAM). Il commence sa carrière politique comme traducteur-interprète à la présidence de la république. Le 24 juillet 1968, il est nommé ensuite inspecteur d'état et en avril 1971, il est nommé secrétaire général au ministère de la fonction publique. Par la suite, le 29 octobre 1971, il est nommé ministre délégué à l'inspection de l' état. Il assume le poste de ministre de la justice durant la période allant du 03 juillet 1972 au 30 juin 1975, il exerce la fonction de ministre de la justice [1]. Il fut le Premier Ministre de la république du Cameroun du 9 avril 1992 au 19 septembre 1996. Il reste célèbre pour avoir eu pour slogan électoral la devise « politic na njangui », qui signifie « la politique est une tontine, tu [me] cotises, je [te] cotise »[2],[3]. Depuis les premières élections sénatoriales du 14 avril 2013, il est élu sénateur dans la région du Nord Ouest[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Dike DeLancey, Rebecca Mbuh et Mark W. Delancey, « Achu, Simon Achidi (1934-) », in Historical Dictionary of the Republic of Cameroon, Scarecrow Press, Lanham, Md, 2010 (4e éd.), p. 18-19 (ISBN 9780810873995)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]