Simao Rodrigues de Azevedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Simón Rodríguez de Azevedo)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodrigues (homonymie).
Plaque commémorative de son passage en 1536 à Saint-Nicolas-de-Port

Simão Rodrigues de Azevedo né en 1510 à Vouzela, Portugal et décédé le 15 juillet 1579 à Lisbonne (Portugal), était un prêtre jésuite portugais. Il fait partie du groupe fondateur de la Compagnie de Jésus, particulièrement actif au Portugal où il implanta le nouvel Ordre religieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'une famille noble, il termina sa formation à Paris où il devint l'un des six premiers compagnons d'Ignace de Loyola en 1532.

Plaque mortuaire dans l'église Saint-Roch de Lisbonne

Deux ans après la fondation de la Compagnie de Jésus, à Rome en 1540, Rodrigues est choisi pour accompagner François Xavier à Goa, un comptoir commercial de l'Inde portugaise. L'embarquement pour le voyage outremer se faisant nécessairement à Lisbonne Rodrigues rentre dans son pays. Son zèle apostolique, lié à un style de vie austère et évangélique et une grande compétence intellectuelle, fait forte impression. Cela suscite de nombreuses vocations religieuses qui entrent dans l'Ordre. Il devint influent à la Cour royale où Jean III l'apprécie au point de le retenir au Portugal plutôt que le laisser partir en Inde.

Malheureusement, son contrôle des Jésuites portugais était lâche et de nombreuses plaintes arrivèrent à Rome. Rodrigues fut rappelé et, à sa demande, jugé en 1544. Ses juges le considérèrent coupable d'abus et Ignace l'affecta à d'autres tâches en Italie et en Espagne.

Rodrigues fut récalcitrant et pendant plusieurs années s'efforça de renverser la décision prise à son encontre, mais ses appels en haut lieu ne changèrent rien.

Finalement, il renonça et se plia à la discipline de l'ordre. Vieillissant, il fut autorisé à retourner dans son pays, où, à la demande du supérieur général Everard Mercurian, il rédigea des mémoires sur les années qui précédèrent la fondation de la Compagnie de Jésus : 1534-1540. Il meurt à la maison professe de Lisbonne le 15 juillet 1579.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A brief and exact account: the recollections of Simao Rodrigues on the origin and progress of the Society of Jesus, (Introd. And commentary by Joseph F. Conwell), Saint-Louis (USA), Institute of Jesuit sources, 2004, 104pp.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]