Siméon Ier le fier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Siméon Ier de Russie)
Aller à : navigation, rechercher
Siméon Ier
Siméon Ier Ivanovitch le fier
Siméon Ier Ivanovitch le fier
Titre
Grand-prince de Moscou

13 ans et 27 jours
Prédécesseur Ivan Ier Kalita
Successeur Ivan II Ivanovitch
Biographie
Dynastie Dynastie des Riourikides
Date de naissance
Lieu de naissance Moscou
Date de décès (à 36 ans)
Lieu de décès Moscou
Sépulture Cathédrale de l'Archange-Saint-Michel à Moscou
Père Ivan Ier Kalita
Mère Helena
Conjoint Augusta Anastasia de Lituanie
Maria Alexandrovna de Tver
Enfant(s) 8 enfants morts en bas-âge
Monarques de Russie

Siméon Ier Ivanovitch ( - ) dit le Fier ou le Superbe, fut grand prince de Moscou et de Vladimir de 1340 à 1353.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils aîné d'Ivan Ier Kalita, né en 1316 à Moscou. En 1339, il se rend avec son père à la Horde d'or. En 1341, il est couronné à Vladimir. Il poursuit pendant son règne la politique paternelle de soumission aux Mongols et s'appuie sur la Horde d'or. Il se rend d'ailleurs au moins cinq fois à Saraï, où il devient l'intime du khan Djanibeg, le fils d'Özbeg.

En 1352 apparaît en Russie la « mort noire » venue des Indes. Siméon meurt le de l'épidémie, à Moscou, après avoir eu le temps de revêtir l'habit monacal sous le nom de Sozant. Il est enterré à la cathédrale de l'Archange-Saint-Michel de Moscou, qui devient ensuite la sépulture des princes de Moscovie.

Deux de ses fils périssent au cours de l'épidémie et il ne laisse pas d'héritier survivant. Sa succession est assurée par son frère Ivan II Ivanovitch.