Silvia Bächli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Silvia Bächli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Académie des arts de Berlin
Académie des arts de RDA (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Silvia Bächli, née le 16 mars 1956 à Wettingen[1], est une artiste dessinatrice suisse, professeure à l'Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Silvia Bächli a une formation d'institutrice. Elle vit et travaille à Bâle et Paris. De 1976 à 1980, elle étudie à l'École de design de Bâle et à l’École supérieure d'arts plastiques à Genève. Dans les années 1970, elle crée avec l'artiste Eric Hattan et l'historien Beat Wismer l'espace alternatif Filiale à Bâle[3]. Depuis 1993, elle est professeure à l'Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe[4]. En 2009, l'Office fédéral de la culture la choisit pour représenter la Suisse à la Biennale de Venise[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 2016: "Très traits Eugène Leroy, Christopher Wool, Andreas Gursky, Silvia Bächli, Isabelle Cornaro ..", Fondation Vincent Van Gogh Arles
  • 2015: "Dessin maintenant." Albertina (Vienne)
  • 2015: "Biens publics", Musée Rath[11],[12]
  • 2013: Sin motivo aparente. Centro de Arte Dos de Mayo (CA2M), Madrid Une histoire des lignes brève. Centre Pompidou Metz[12]
  • 2012: Mo (ve) ment. Magazine 4 Kunstverein Bregenz
  • 2011: Biens Communs I, acquisitions Récentes. Musée d'Art moderne et contemporain (MAMCO), Genève Horizon Suisse. Entgrenzungen et des passages que l'art. Kunstmuseum Liechtenstein, Vaduz MMK 1991-2011. 20 ans présence. Museum of Modern Art, Frankfurt am Main.
  • 2010:
    • Plus je dessine. Dessin comme une conception du monde. Musée d'Art Contemporain, Siegen
    • Ne regardez pas maintenant - La Collection. Art contemporain, Partie 1. Kunstmuseum Bern
    • VOICI non dessin suisse. Musée Rath, Genève
    • Fragmentations. Silvia Bächli, Eric Hattan, Karen Kilimnik. Passerelle, Centre d'art, Brest
  • 2009: Elles @ centrepompidou. Artistes Femmes Dans Les collections du Centre Pompidou. Centre Pompidou - Musée National d'Art Moderne, Paris
  • 2008: Anatomie, les peaux du dessin. Collection Guerlain, Frac Picardie, Amien
  • 2006:
  • 2004:
  • 2003: Buenos dias Buenos Aires. Musée d'Art Moderne de Buenos Aires[15]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bächli, Silvia », sur www.sikart.ch, (consulté le 12 mars 2018)
  2. « Silvia Bächli », awarewomenartists.com,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2017)
  3. Françoise Jaunin, L'archipel du dessin : Marc Bauer, Silvia Bächli, Alain Huck, Karim Noureldin, Didier Rittener, Markus Raetz, Presses polytechniques et universitaires romandes, (ISBN 978-2889150878), pp 43-61.
  4. (en) « BÄCHLI, Silvia », sur http://www.oxfordartonline.com, (consulté le 3 mars 2017).
  5. Le Conseil fédéral, « Silvia Bächli et Fabrice Gygi à la 53e Biennale internationale d’art de Venise », sur www.admin.ch (consulté le 4 mars 2017).
  6. (de) « SILVIA BÄCHLI FAR APART – CLOSE TOGETHER », sur http://www.kunstmuseumsg.ch/, 11. februar - 13. mai 2012 (consulté le 3 mars 2017)
  7. (en) « The Discovery of Slowness. Silvia Bächli and Eric Hattan at Kunsthalle Nürnberg by Harriet Zilch - Text in catalogue to Schnee bis im Mai at Kunsthalle Nürnberg », sur http://www.silviabaechli.ch/, 19 february – 1 may 2011 (consulté le 3 mars 2017)
  8. (en) Kunsthalle Nürnberg, Schnee bis im Mai : Silvia Bächli, Eric Hattan : [Ausstellung, Kunsthalle Nürnberg, 19. Februar bis 01. Mai 2011], Köln : Snoeck, (ISBN 9783940953773, lire en ligne)
  9. « Silvia Bächli », sur www.centrepompidou.fr, (consulté le 3 mars 2017)
  10. « Silvia Bächli, Poèmes sans prénoms, 1999-2006 », sur www.mamco.ch, (consulté le 3 mars 2017)
  11. Laurence Chauvy, « Le Musée Rath dépoussière des œuvres genevoises », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  12. a et b « L'art contemporain s'expose au Musée Rath qui réunit quatre institutions genevoises », sur Ville de Genève, (consulté le 3 mars 2017)
  13. « SILVIA BÄCHLI FAR APART – CLOSE TOGETHER », sur http://www.kunstmuseumsg.ch/, (consulté le 7 mars 2017)
  14. « Le tableau contemporain : Silvia Bächli, Helmut Dorner, Ernst Caramelle, Jean-François Maurice, Karl Kels, Eric Poitevin, Jean-Claude Rousseau : [Musée d'art moderne et contemporain, Strasbourg, du 23 juillet au 10 octobre 2004] / [texte de Patrick Javault, commissaire] », sur bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr (consulté le 4 mars 2017)
  15. « Silvia Baechli », sur www.attitudes.ch (consulté le 3 mars 2017)
  16. « Silvia Bächli », sur http://www.ville-ge.ch, (consulté le 3 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]