Sils-Maria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film d'Olivier Assayas, voir Sils Maria (film).

Sils-Maria
Sils-Maria
Illustration
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton des Grisons Grisons
Région Maloja
Commune Sils im Engadin/Segl
NPA 7514
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 00″ nord, 9° 46′ 00″ est
Altitude 1 800 m
Divers
Langues Allemand, romanche
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons

Voir sur la carte administrative du Canton des Grisons
City locator 14.svg
Sils-Maria

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Sils-Maria

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Sils-Maria
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Sils-Maria est un petit village des Alpes situé à 1 800 m d'altitude au Sud-Est de la Suisse qui fait partie de la commune de Sils im Engadin/Segl dans le canton des Grisons.

Histoire et culture[modifier | modifier le code]

Le Nietzsche-Haus

Le philosophe Friedrich Nietzsche eut l'idée de l’éternel Retour en 1881 à Sils-Maria lors de son premier séjour. Entre 1883 et 1888, Nietzsche y passa de nombreux séjours en été. Mais des problèmes de santé survenus à Turin en 1889 le plongèrent dans un état végétatif jusqu'à sa mort en 1900. La maison où il habita est devenue un musée, le Nietzsche-Haus. L'hôtel Edelweiss fondé en 1876, situé juste à côté, et la terrasse sur laquelle il prenait plaisir à s'attarder, existent toujours.

Un autre hôtel, le Waldhaus, est tenu par la même famille depuis sa construction en 1908.

De nombreux auteurs du XIXe siècle et du XXe siècle séjournèrent à Sils-Maria, notamment Annemarie Schwarzenbach, Thomas Mann, Marcel Proust, Hermann Hesse, Pierre Jean Jouve, Alberto Moravia, Franck Venaille, Jean Cocteau, Rosetta Loy.

La Pension « Chastè »

À Sils Baselgia, la Pension « Chastè », ancienne maison construite dans le style de l'Engadine, est également connue pour les hôtes célèbres, savants, artistes, écrivains, qui y séjournèrent : parmi eux, le psychiatre Eugen Bleuler, le poète Paul Celan, le peintre Marc Chagall, l'écrivain Friedrich Durrenmatt.

Film[modifier | modifier le code]

Olivier Assayas, Sils Maria (en anglais : Clouds of Sils Maria), 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2016 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 5 septembre 2017).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]