Silkeborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Silkeborg
Blason de Silkeborg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Région (depuis 2007) Jutland-Central
Code postal 8600
Démographie
Population 43 158 hab. (2014)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 56° 10′ 42″ Nord 9° 33′ 05″ Est / 56.17833, 9.55139
Altitude 31 m
Superficie 86 489 ha = 864,89 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Musée Jorn
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Danemark

Voir la carte administrative du Danemark
City locator 14.svg
Silkeborg

Géolocalisation sur la carte : Danemark

Voir la carte topographique du Danemark
City locator 14.svg
Silkeborg
Liens
Site web http://www.silkeborg.dk/

Silkeborg est une ville du Jutland-Central, chef-lieu de la commune de Silkeborg, qui regroupe depuis la réforme de 2007 les villes de Gjern, Kjellerup, Silkeborg et de Them.

Géographie[modifier | modifier le code]

Silkeborg se trouve à 40 km environ à l’ouest d’Aarhus et à 35 km au sud de Viborg, sur la ligne Herning-Skanderborg. La ville se situe sur les deux rives du lac Silkeborg Langsø, qui est arrosé par le plus long fleuve du Danemark, la Gudenå. Le lac glaciaire de Bølling se trouve à 11 km à l’ouest de Silkeborg, et la colline Himmelbjerget à 12 km au sud-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces d'habitat à Silkeborg remontent aux années 1200[1]. Vers 1400, les évêques d’Aarhus y firent construire un monastère et un bailliage. En 1662, l'arrondissement de Silkeborg Len fut rattaché au château de Silkeborg (Silkeborg Slot), puis au bailliage de Silkeborg. La réforme administrative de 1793 aboutit finalement à un démembrement de cette entité territoriale.

En 1844, l'entrepreneur Michael Drewsen obtint l'autorisation d'exploiter une usine de pâte à papier à Silkeborg. Sa prospérité économique valut à Silkeborg le statut de marché en 1846, puis le 1er janvier 1900 celui de ville. Le temple protestant date de 1877.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Le musée Hovedgården de Silkeborg occupe la plus ancienne maison de la ville (1767). C'est un musée archéologique spécialisé dans l'Âge du fer. Parmi les vestiges les plus célèbres, citons l’Homme de Tollund, un homme des tourbières du IIIe ou IVe siècle av. J.-C., découvert en 1950 dans les environs de la ville, ainsi qu'une collection de cristalleries du XVIe siècle et diverses curiosités d'histoire locale.

Non loin des bains de Silkeborg se trouve le musée du blockhaus consacré à la deuxième guerre mondiale. Le peintre et céramiste Asger Jorn natif de Silkeborg possède son propre musée inauguré en 1982 par Niels Frithiof Truelsen. Enfin l'ancienne usine de pâte à papier a été transformée en musée.

Le parc aquatique Aqua se consacre, contrairement aux autres parcs du Danemark, à la faune piscicole d'eau douce. Il abrite également un parc zoologique avec des mammifères et des oiseaux.

Manifestations traditionnelles[modifier | modifier le code]

Chaque mois de juin, la ville organise le Riverboat Jazz Festival, et la seconde semaine d'août, le Country Music Festival, avec un grand concert Country en plein air. Les week-ends du mois d'août, la communauté urbaine organise un festival de l'automobile, AUTOMANIA.

L'équipe de football locale est le Silkeborg IF, championne du Danemark en 1994. Le club a été déchu de la ligue nationale lors de la saison 2014-15.

Économie et infrastructures[modifier | modifier le code]

Les industries locales sont celle du papier et des constructions mécaniques. La banque Jyske Bank y tient son siège social. L’Institut National pour l’Environnement (NERI, National Environmental Research Institute) se trouve à Silkeborg.

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Allemagne Kaiserslautern
Drapeau de la Finlande Finlande Savonlinna
Drapeau de l'Islande Islande Árborg
Drapeau de la Norvège Norvège Arendal
Drapeau de la Pologne Pologne Giżycko
Drapeau de la Suède Suède Kalmar
Drapeau des États-Unis États-Unis Corona (Californie)

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Danske Fortidminder (da)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Herbert Jankuhn, Haithabu. Ein Handelsplatz der Wikingerzeit, Neumünster, Wachholtz, (réimpr. 8e, rév. et augm.) (ISBN 3-529-01813-9)

Voir également[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :