Silke Maier-Witt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maier-Witt.
Silke Maier-Witt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
NagoldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
TerroristeVoir et modifier les données sur Wikidata

Silke Maier-Witt, née le 21 janvier 1950 à Nagold est membre de la deuxième génération de la Fraction armée rouge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a étudié au Heilwig Collège à Hambourg. Elle étudie la médecine et de la psychologie en 1969, au cours de ses études, elle travaille avec des jeunes ayant des problèmes de comportement.

En 1977, elle rejoint la Fraction Armée Rouge. Elle est travaille comme éclaireur dans l'enlèvement et l'assassina de Hans Martin Schleyer.

En 1979, elle participe à un vol de banque à Zurich, durant l'opération un passant est abattu, elle retourne ensuite en RDA. Là, elle devient infirmière sous le nom « Angelika Gerlach » à Hoyerswerda et plus tard étudie à l'Université technique d'Ilmenau. En 1981, elle devient membre de la police secrète est-allemande et est renommée Anja Weber[1].

Elle est arrêtée le 18 juin 1990, elle vivait sous le nom de Sylvia Beyer à Neubrandenburg. Le 8 octobre 1991, elle est condamnée à dix ans de prison. En 1995, elle obtient une libération anticipée. En 1994, elle a repris ses études en psychologie à l'Université d'Oldenburg[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]