Silimba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joueur de silimba en Zambie

Le silimba est un instrument de musique à percussion, de la famille des idiophones, caractéristique de l'ouest de la Zambie. C'est une sorte de xylophone doté de calebasses vides suspendues sous le clavier et faisant office de caisse de résonance. Commun notamment chez les Lozis, il avait déjà été remarqué par l'explorateur David Livingstone qui l'appelait marimba[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tel que rapporté par le père Depelchin dans une de ses lettres: Trois ans dans l'Afrique australe ; débuts de la mission du Zambèse. Lettres des pères H. Depelchin et Ch. Croonenberghs, Polleunis, Ceuterick et Lefébure, Bruxelles, 1882-83, p. 363

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Atta Annan Mensah, Music and dance in Zambia, Neczam, Lusaka, 1971, p. 9