Signe de Kehr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le signe de Kehr est caractérisée par une douleur projetée à l'épaule. Elle résulte d'une irritation sous-diaphragmatique homo-latérale à la douleur scapulaire, quel qu’en soit la cause (rupture de rate, lésion hépatique, abcès sous phrénique...).

Ainsi, un signe de Kehr au niveau de l'épaule gauche est un signe classique de rupture de rate[1].

Cette douleur projetée au niveau claviculaire s'explique par le fait que les nerfs phréniques (innervant le diaphragme) et les nerfs supra claviculaires ont la même origine nerveuse au niveau de C3-C4[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rutkow IM, « Rupture of the spleen in infectious mononucleosis: a critical review », Arch Surg, vol. 113, no 6,‎ , p. 718–20 (PMID 655846, DOI 10.1001/archsurg.1978.01370180060007)
  2. H. Slimani · S. Hugonnot · L. Sengler, « Signe de Kehr. Un signe clinique qui peut sauver ! », reçu le 8 décembre 2016 ; accepté le 15 mars 2017 (consulté le 27 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Lavoie, Ghislaine. Physiothérapie Musculo-Squelettique: Quadrant Supérieur; Étude des problèmes systémiques. 2010-2011. Université de Montréal