Sigilmassasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sigilmassasaurus est un genre de dinosaures théropodes du Crétacé supérieur proposé par le paléontologue canadien Dale Russell sur la base de vertèbres provenant du Maroc. Russell y place deux espèces, Sigilmassasaurus brevicollis et Spinosaurus maroccanus, et propose d'inclure le genre dans une nouvelle famille, les Sigilmassasauridae[1].

Plusieurs études considèrent le genre non valide et attribuent le matériel découvert par Russell au genre Carcharodontosaurus[3] ou à un ornithischien[5]. Une étude de 2015, cependant, défend la validité du genre, et le rapproche de la famille des Spinosauridae[6].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le genre Sigilmassasaurus dérive de la cité antique de « Sigilmassa », ancienne capitale du Tafilalt et ancien centre commercial du Sahara occidental, ainsi que de la racine grecque « sauros » voulant dire « lézard », « reptile »[1]. L'espèce brevicollis dérive quant à elle de deux racines latines, brevis signifiant « court » et de collis voulant dire « cou ». Russel met ici en évidence la faible longueur des vertèbres cervicales qui forme un cou particulièrement court chez ce dinosaure[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le matériel fossile rapproché à Sigilmassasaurus est très fragmentaire et ne comprend que des vertèbres cervicales, dorsales et caudales découvertes dans la plaine alluviale du Tafilalet située au sud-est du Maroc, non loin des villes de Taouz et d'Erfoud[1]. Ces ossements furent trouvés dans les grès rouges infra-cénomaniens (base du Crétacé supérieur) de la Formation des Kem Kem Beds (ou Continental Red Beds, ou encore Continental Intercalaire) qui a fourni une riche faune de dinosaures théropodes (Spinosaurus, Carcharodontosaurus, Deltadromeus, Dromaeosauridae).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Patrice Lebrun, Dinosaures Carnivores (Tome 2: tétanuriens et coelurosauriens basaux), Minéraux et Fossiles (Hors-Série n°20),‎ , 271 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • voir Sigilmassasaurus sur Dinodata.
  • voir Fiche signalétique de Sigilmassasaurus sur The Theropod Database.

Référence taxonomique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Russell, D.A., 1996. Isolated dinosaur bones from the Middle Cretaceous of the Tafilalt, Morocco. Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle (4e série) 18 : 349-402.
  2. Novas, F.E., Dalla Vecchia, F. & Pais, D. F., 2005. Theropod pedal unguals from the Late Cretaceous (Cenomanian) of Morocco, Africa. Revista del Museo Argentino de Ciencias Naturales, nueva serie 7(2): 167-175.
  3. a et b Sereno, P.C., Dutheil, D.B., Iarochene, M., Larsson, H.C.E., Lyon, G.H., Magwene, P.M., Sidor, C.A., Varricchio, D.J. & Wilson, J.A., 1996. Predatory dinosaurs from the Sahara and Late Cretaceous faunal differentiation. Science 272:986–991.
  4. Sereno, P.C., Beck, A.L., Dutheil, D.B., Gado, B., Larsson, H.C.E., Lyon, G. H., Marcot, J.D., Rauhut, O.W.M., Sadleir, R.W., Sidor, C.A., Varrichio, D.D.,Wilson, G.P. & Wilson, J.A., 1998. A long-snouted predatory dinosaur from Africa and the evolution of spinosaurids. Science 282:1298–1302.
  5. Canale, J.I., Novas, F.E. & Haluza, H.J., 2008. Comments about the cervical vertebrae referred to the African theropods Carcharodontosaurus and Sigilmassasaurus. Libro de Resúmenes III Congreso Latinoamericano de Paleontología de Vertebrados.
  6. Evers SW, Rauhut OW, Milner AC, McFeeters B, Allain R (2015). A reappraisal of the morphology and systematic position of the theropod dinosaur Sigilmassasaurus from the "middle" Cretaceous of Morocco. PeerJ 3:e1323. DOI:10.7717/peerj.1323, PMID 26500829.