Fête des sigillaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sigillaires)
Aller à : navigation, rechercher

La fête des sigillaires, du latin sigillum, sceaux ou cachets de terre cuite, ou plus surement diminutif de signum statue, était une fête célébrée dans la Rome antique.

Macrobe lui donne une origine religieuse, selon un rite consistant à offrir des figurines en terre cuite sur l'autel de Saturne pour assurer sa protection et celle des siens[1].

À la fin des Saturnales, les Romains avaient l'habitude d'offrir des cadeaux, en particulier aux enfants : anneaux, cachets, et menus objets en terre cuite, d'où le nom donné à cette fête.

Cette fête des sigillaires donnait lieu à des festins pour lesquels les maisons étaient décorées de plantes vertes. Elle clôturait les festivités de décembre.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Macrobe, Saturnales, livre I, 11