Sigfox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sigfox
logo de Sigfox

Création 2009
Fondateurs Christophe Fourtet et
Ludovic Le Moan
Personnages clés Anne Lauvergeon
Siège social Labège
Drapeau de France France
Direction Ludovic Le Moan
Actionnaires Idinvest Partners,
Elai Partners,
Intel Capital,
Ixo Private Equity,
Partech Ventures,
Salesforce,
Total SA,
Alto Invest et
Swen CP
Activité Internet des objets (M2M)
Produits Connectivité
Effectif 310
Site web sigfox.com

Chiffre d’affaires en augmentation16 418 500€ (2015) [1]

Sigfox est un opérateur télécom français créé en 2009 et implanté à Labège, commune de la banlieue toulousaine. C'est un opérateur télécom de l'Internet des objets. En France, fin 2014, son réseau cellulaire comporte 1 300 antennes. L'opérateur a annoncé en octobre 2015 sa volonté de s'étendre en Afrique et au Moyen-Orient.

Sigfox est spécialisé dans le M2M via des réseaux bas débit. Il contribue à l'Internet des objets en permettant l'interconnexion via une passerelle. Sa technologie radio UNB (« Ultra narrow band ») lui permet de bâtir un réseau cellulaire bas-débit, économe en énergie. Ce type de réseau est déployé dans les bandes de fréquences ISM, disponibles mondialement sans licence. En Europe, la bande de fréquence ISM utilisée est celle de 868 MHz et les technologies de modulation sont DBPSK et GFSK.

Fin avril 2014, Anne Lauvergeon prend la tête de son conseil d'administration[2],[3].

Depuis le , Xavier Drilhon, ancien directeur d'Oberthur Technologies est nommé directeur général délégué de Sigfox[4].

Levées de fonds[modifier | modifier le code]

Sigfox a déjà procédé à cinq levées de fonds ; la deuxième d'un montant de 10 M€ ; la troisième en date du d'un montant de 15 M€ ; la quatrième en février 2015 d'un montant de 100 M€ et la cinquième en novembre 2016 d'un montant de 150 M€.

La troisième levée s'est faite autour d'Idinvest Partners, le Fonds d’ambition numérique géré par Bpifrance, d'Elai Partners, d'Intel Capital, d'Ixo Private Equity, et de Partech Ventures[5].

En , la startup réalise, pour accélérer son développement international, une levée de fonds de 100 millions d'euros auprès d'acteurs industriels comme GDF Suez ou Air liquide et des entreprises de télécoms comme Telefónica ou SK Telecom[6].

En , lors d'une levée de fonds record de 150 millions d'euros de nouveaux investisseurs prennent part au Capital de Sigfox : Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP[7],[8]

Déploiements[modifier | modifier le code]

En France, Sigfox opère et commercialise son réseau. À l'international, il s'appuie sur des opérateurs partenaires, désignés sous le vocable Sigfox Operators (SO).

Les opérateurs partenaires sont :

  • Afrique du sud : SqwidNET
  • Allemagne : Sigfox
  • Antilles françaises : IDEO Caraibes
  • Australie : Thinxtra
  • Belgique : Engie M2M
  • Brésil : WND
  • Colombie : PHAXSI
  • Danemark : IoT Denmark
  • Espagne : CELLNEX
  • États-Unis : Sigfox
  • Finlande : ConnectedFinland
  • France : Sigfox
  • Italie : NetTrotter
  • Irlande : VT Networks
  • Iles de La Réunion, Maurice et Mayotte : IO Connect
  • Japon : Kyocera Communication Systems Co., Ltd
  • Luxembourg: RMS.lu S.A.
  • Malte : IoTMalta
  • Mexique : IoTNet Mexico
  • Nouvelle-Zélande : Thinxtra
  • Oman : Omantel
  • Pays-Bas : Aerea
  • Polynésie française : VITI
  • Portugal : NarrowNet
  • République Tchèque : Simple Cell
  • Royaume-Uni : Arqiva
  • Singapour : UnaBiz
  • Taiwan : UnaBiz

Des déploiement plus ponctuels autour d'une ville existent également :

  • Santiago, Chili
  • Umea, Suède
  • Varsovie, Pologne
  • Graz, Autriche
  • Mumbai, Inde
  • Séoul, Corée

Sigfox projette de renforcer son déploiement international et a annoncé en octobre 2015 son intention de s'étendre en Afrique et au Moyen-Orient.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]