Sifflement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un sifflet métallique

Un sifflement est la production d'un son par le biais d'un flux constant d'air.

Chez l'Homme, cela se fait par la bouche. L'air est animé par la langue, les lèvres, les dents ou les doigts afin de créer des turbulences. La cavité buccale agit comme une chambre de résonance pour améliorer le son résultant, similaire à la résonance de Helmholtz.

Un sifflement peut se faire également avec des instruments externes comme un sifflet ou un brin d'herbe.

Siffleurs en musique[modifier | modifier le code]

Un siffleur peut presque être considéré comme assimilé à un instrument de musique. Plusieurs artistes de music hall et de vaudeville sont des siffleurs professionnels.

Siffleurs célèbres[modifier | modifier le code]

De nombreuses vedettes en enregistrèrent plusieurs disques, parmi lesquelles, pouvant aussi interpréter des musiques de genre, folkloriques et divertissantes :

  • Roger Whittaker, allemand, célèbre au départ pour "Mexican Whistler" (le siffleur mexicain) en 1967, alternant parfois en refrains avec les couplets chantés,
  • Mario Juillard, rappelant les chants des oiseaux ou sur des mélodies italiennes (fin des années 1950)(dont Pierre-Marcel Ondher refit paraître un CD récemment),
  • Peter Henn, sur des musiques de Western,
  • Micheline Dax, chanteuse également célèbre,
  • Ronnie Ronalde (en), américain, alternant les "roucoulements d'oiseaux" avec sa voix et quelques yodels,
  • Fred Lowery, sur plusieurs chansons remarquables,
  • L'actrice allemande-hollandaise Ilse Werner,
  • Le siffleur arménien en 1967 (sur le thème "Dans ton cœur se cache un oiseau")
  • Le siffleur Nivel (Perles de Cristal).

Le sifflement par resserrement des lèvres (Pucker whistling) est certainement la forme la plus commune de sifflement et est notamment utilisée dans les bandes originales de western.

Siffleurs jazz et folk[modifier | modifier le code]

Dans le jazz, le sifflement est appelé puccalo. Parmi les artistes les plus renommés, figurent :

Curro Savoy[modifier | modifier le code]

Célèbre artiste espagnol pour la partie de siffleur des musiques de films de westerns composées par Ennio Morricone de Sergio Leone tels que Pour une poignée de dollars et Le Bon, la Brute et le Truand.

Indicatifs et musiques de films[modifier | modifier le code]

En 1968, le célèbre indicatif "Quand l'Arc en Ciel s'achève" (Where the Rainbow ends) fut longtemps utilisé à la radio sur Europe 1, interprété par le siffleur de l'orchestre Tony Hiller (en).

Le thème de la musique du film Les Compères en 1983, avec Gérard Depardieu et Pierre Richard, composé par Vladimir Cosma est interprété par le siffleur gitan Djik[1].

La première version du générique de l'indicatif télévisé de "30 millions d'amis" sur TF1, sur les animaux domestiques en 1976, était accompagnée d'un siffleur.

Siffleurs folkloriques[modifier | modifier le code]

Quelques siffleurs figurent parmi tous les styles de formations folkloriques de plusieurs pays, tels que :

Ensembles de siffleurs dans les orchestres[modifier | modifier le code]

Les ensembles de siffleurs sont aussi présents sur le thème de plusieurs films :

Souvent sous un rythme de marche américaine de Parade, propice aussi aux défilés de majorettes, le refrain est repris par un groupe de siffleurs, puis le couplet entonné par des chœurs masculins, des fifres, tambours et un ensemble de cuivres.

L'orchestre Mitch Miller est réputé pour ce genre d'accompagnement, ou les "siffleurs scouts routiers".

Pierre Bellemare utilisa un indicatif sur Europe 1 vers 1970 sur l'une de ses émissions, dont le thème était un ensemble de siffleurs.

Compositions célèbres[modifier | modifier le code]

Quelques utilisations des sifflements[modifier | modifier le code]

  • Attirer l'attention, montrer sa présence. Le sifflement peut alors n'avoir que la valeur de bruit, comme lors d'une manifestation.
  • Montrer sa surprise ou son admiration face à un chiffre important, la beauté d'une personne féminine (mais il est souvent considéré comme vulgaire), une chose spectaculaire inattendue, une belle réalisation étonnante (parfois accompagnée du terme "bravo !"), etc.,
  • Attirer l'attention d'une personne, le sifflement alors employé est caractéristique et est le plus souvent considéré également comme grossier,
  • L'appel de quelqu'un de manière sonore dans un chantier par exemple en l'amplifiant par les deux doigts de la main entre la bouche,
  • Sifflement codé : arbitrage d'un sport, sifflement de l'agent chargé de la circulation...
  • Sifflement en tant que langage. Ex: Silbo

Sifflements de spectateurs[modifier | modifier le code]

Il est très fréquent pour :

  • Manifester son mécontentement ou réprobation à l'inverse d'une acclamation, lors d'un concert, d'une rencontre sportive ou à l'égard d'une personnalité, qui se fait "siffler" ou conspuer suite à l'une de ses réflexions lors d'un interview, parfois renforcés de "Ouuh !" en baissant les pouces.
  • Renforcer son admiration vis a vis d'un chanteur voire d'un orchestre ou autre spectacle ou match, se mélangeant aux applaudissements, voire acclamations, levers de mains et lever de la foule par respect et considération.
  • Faire de la musique (par exemple, dans le titre du groupe Air "Alpha Beta Gaga").

Siffler en chansons[modifier | modifier le code]

Beaucoup de personnes sifflent en public ou chez eux un court extrait d'une chanson ou d'un morceau de musique, favorisant la respiration et la décontraction à l'analogue de fredonner un chant. Plusieurs succès de chansons en sont un témoignage tels que :

  • Siffler en travaillant, par les Sept naims de Blanche-Neige,
  • Parceque cà (siffler) me donne du courage, chanson de l'orchestre Jacques Hélian,
  • Siffler sur la Colline, de Joe Dassin

Selon le contexte, la puissance, la durée et la régularité du timbre seront adaptés. Ainsi pour attirer l'attention d'une personne, le sifflement est puissant et court, tandis que pour montrer son admiration il sera plus long et composé de deux timbres, avec le premier plus aigu que le second.

Utilisation d'un sifflet[modifier | modifier le code]

  • Un sifflet de gendarme, permet de réglementer la circulation ou arrête un automobiliste en infraction
  • Un sifflet de chef de gare envoie le signal de départ du train
  • Un sifflet de moniteur conduit en rythme des mouvements collectifs de gymnastique
  • Un sifflet de majorette met en rythme le groupe au son du défilé
  • Un sifflet d'arbitre au cours d'un match,
  • Un coup de sifflet pour le départ d'une course pédestre ou de natation,

Locomotives à vapeur[modifier | modifier le code]

  • Le sifflet des anciennes locomotives, voire machines à vapeur permettait de signaler pneumatiquement l'arrivée du train, remplacé ensuite par les retentisseurs.

Folklore brésilien[modifier | modifier le code]

  • Le sifflet est adjoint aux instruments de musique ponctuant avec les percussions et tambours les rythmes de sambas du folklore brésilien, pour le carnaval de Rio de Janeiro par exemple.

Références[modifier | modifier le code]