Siest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siest
Église Saint-Jean-Baptiste de Siest
Église Saint-Jean-Baptiste de Siest
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Dax-1
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Dax
Maire
Mandat
Bernard Langouanère
2014-2020
Code postal 40180
Code commune 40301
Démographie
Population
municipale
134 hab. (2015 en augmentation de 18,58 % par rapport à 2010)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 39′ nord, 1° 08′ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 97 m
Superficie 2,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Siest

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Siest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Siest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Siest

Siest est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Bassecq, affluent gauche du Luy, conflue sur la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint Jean-Baptiste dont la fondation remonte au Moyen-Âge présente plusieurs éléments singuliers : un clocher-porche apparenté aux clochers du Bas-Adour muni d’une tour d’escalier de forme polygonale que l’on date du XVe siècle; le portail d’entrée et les fonts baptismaux de forme hexagonale, restes d'une époque où l'immersion était encore pratiquée, sont datés de la même époque.

Autre bel édifice de la commune, la Caverie de Lassalle, connue dès le XIVe siècle ; conserve des éléments architecturaux d’un remaniement effectué probablement au XVe siècle. Elle occupe l’emplacement traditionnel d’une caverie orthoise médiévale au voisinage de l’église. En 1943, le cinéaste Pierre Prévert tourne à Siest, une grande partie du film « Adieu Léonard » dans le décor de la caverie de Lassalle, avec des acteurs célèbres. Charles Trenet tient le premier rôle entouré de Simone Signoret, Pierre Brasseur, Pierre Carette, Denise Grey, Jacqueline Pagnol, Marcel Pérès, Albert Rémy, Jean Dasté, Maurice Baquet, Raymond Bussières, Jacques Dufilho, Paul Frankeur et Marcel Mouloudji …De nombreux siestois participent au tournage comme figurants.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 en cours Bernard Langouanère SE Retraité de l'agriculture
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2015, la commune comptait 134 habitants[Note 1], en augmentation de 18,58 % par rapport à 2010 (Landes : +4,92 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
133 117 132 144 181 162 165 170 163
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
165 158 159 150 163 152 151 147 151
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
140 136 129 113 109 95 91 87 86
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
72 70 72 66 82 82 108 115 134
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]