Sierville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sierville
Sierville
L'église Saint-Philibert de Sierville vers 1920.
Image illustrative de l’article Sierville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes inter-Caux-Vexin
Maire
Mandat
Yves Loisel
2020-2026
Code postal 76690
Code commune 76675
Démographie
Gentilé Siervillais
Population
municipale
1 039 hab. (2017 en augmentation de 5,06 % par rapport à 2012)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 26″ nord, 1° 02′ 14″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 181 m
Superficie 15,91 km2
Élections
Départementales Canton de Bois-Guillaume
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Sierville
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sierville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sierville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sierville
Liens
Site web http://mairiesierville.wix.com/mairie-de-sierville

Sierville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Sierhvillam en 1032 et 1035[1], Chierville en Caux en 1544[2] (dénomination royale)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1908   M. de Captot    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 10 août 2020)
Yves Loisel   Retraité SNCF
Réélu pour le mandat 2020-2026[4],[5]

Distinctions et labels[modifier | modifier le code]

Durant la mandature 2014-2020, la commune a obtenu une troisième fleur au concours des villes et villages fleuris ainsi que le label « Ville prudente »[4].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2017, la commune comptait 1 039 habitants[Note 1], en augmentation de 5,06 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1851 1001 007950918930930944885
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
768780777750786733707701667
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
637620600611584568558552549
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
503442485687817859907914989
2017 - - - - - - - -
1 039--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Philibert. L'église de Sierville reste jusqu'à la Révolution dans le doyenné de Pavilly. La nef est couverte d'un berceau de bois du XVe siècle, restauré au XVIIe siècle et au XIXe siècle. Deux chapiteaux situés à l'entrée du chœur remontent au XIe siècle. Le chœur remonte au style original du XIIe siècle. Il est reconstruit en 1779, puis agrandi à la fin du XIXe siècle. Le clocher, endommagé par une tempête de 1588, est l'objet de réparations à partir de 1871. La porte d'entrée est encadrée de deux monuments en pierre sculptée : un saint sépulcre de 1881 et des fonts baptismaux en 1882. Deux confréries de Charité ont officié dans cette paroisse : la confrérie de Notre-Dame-de-Liesse créée en 1493, et celle du Très-Saint-Sacrement, fondée en 1526.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

L'Association Sports et Loisirs de Sierville (Football)[modifier | modifier le code]

Le club a été créé en 1988.

Michel Parmentier (football) a été un des dirigeants de l'équipe vétérans 2008-2015

Depuis 2015, le club dispose d'une équipe seniors matin, qui a été championne, lors de ses deux premières saisons.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de 3e division séniors du district fluvial (2012-2013).
  • Champion de Départementale 2 en séniors matin du district de Seine-Maritime (2016-2017).
  • Champion de 3e série matin du district fluvial (2015-2016).
  • Vice-champion de 3e division du district fluvial (2013-2014).
  • Champion de 2e série vétérans (2000-2001).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Adigard des Gautries, « Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 (suite) », Annales de Normandie, 8e année, no 3, 1958, page 166.
  2. Archives départementales de Seine-Maritime, tab. Rouen m.
  3. Marc Ferro, Histoire de France, 2018 (ISBN 2738146198).
  4. a et b « Municipales 2020 : le maire de Sierville brigue un nouveau mandat : Le maire sortant Yves Loisel veut poursuivre son chemin à la mairie pour apporter du « Bien vivre à Sierville », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 4 octobre 2020).
  5. « Liste des maires » [PDF], Listes des élus, Préfecture de la Seine-Maritime, (consulté le 14 août 2020).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Sierville », dans Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime, Charenton-le-Pont, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », , 1389 p. (ISBN 2-84234-017-5)