Sidi Mérouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sidi Mérouane
Image illustrative de l'article Sidi Mérouane
Noms
Nom arabe سيدي مروان
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Mila
Daïra Sidi Mérouane
Président de l'APC mohamed medjekel
2012-2017
Code postal 43010
Code ONS 4318
Démographie
Population 23 088 hab. (2008[1])
Densité 660 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 31′ 18″ nord, 6° 15′ 45″ est
Altitude Min. 150 m
Max. 625 m
Superficie 35 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Sidi Mérouane

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Sidi Mérouane

Sidi Mérouane est une commune de la wilaya de Mila en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Sidi Mérouane est localisée au nord-est de la wilaya de Mila à 12 km au nord de Mila.

Communes limitrophes de Sidi Mérouane
Terrai Bainen Chigara Grarem Gouga
Terrai Bainen Sidi Mérouane Grarem Gouga
Zeghaia Mila Mila

Relief, géologie, hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune de Sidi Mérouane se trouve sur une plaine en légère pente sud-nord. Elle est bordée nord en arc-de-cercle par le barrage de Beni Haroun, qui lui donne un aspect de presqu'île.

Transports[modifier | modifier le code]

Sidi Mérouane n'est traversée que par la RN79A qui relie Mila à Grarem. Il faut emprunter le CW52 pour rejoindre le chef-lieu de la commune.

Villages, hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

L'Agglomération chef-lieu est le village de Sidi Mérouane, il existe trois agglomérations secondaires, Zaouia, Ferdoua et Ras El Bir.

Hameaux : Mechtat Mokhnache, Mechtat Khank Toub, Mechtat Ain Souaada, Mechtat Boudeb, Mechtat Benzaid

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village colonial a été fondé en 1874 par dix familles corses originaires de Cargèse[2]. Sidi Mérouane devient une commune de plein exercice le 23 novembre 1880. Elle est intégrée à celle de Grarem en 1963 avant d'être recréée en 1984.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1884 1892 1897 1902 1987 1998 2008
660 396 820 286 14 648 20 018 23 088
(Source : recensement [3],[4],[5],[6])

Populations des différentes agglomérations en 1987 : Sidi Mérouane, 9 162 hab.

Populations des différentes agglomérations en 1998 : Sidi Mérouane, 12 790 hab. ; Ras El Bir, 2 307 hab. ; Ferdoua, 1 799 hab. ; Zaouia, 1 332 hab[7].

Populations des différentes agglomérations en 2008 : Sidi Mérouane, 15 692 hab[8].

Économie[modifier | modifier le code]

Commune à vocation agricole, Sidi Mérouane n'a aucune activité industrielle. Une station d'épuration d'une capacité de 20 657 m³ par jour a été inaugurée en 2009[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Mila : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Henri Vast, L'Algérie et les colonies françaises comprenant la géographie physique, politique, historique, agricole, industrielle et commerciale d'après les documents les plus récents, Garnier, 1901, p. 116
  3. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Mila(Geohive)
  4. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1897, p.132
  5. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1902, p.143
  6. Congrès de la colonisation rurale. 3, Monographies algériennes : Alger 26-29 mai 1930 / [organisé par le] Comité de l'Afrique française -Ancienne impr. V. Heintz (Alger), p.234
  7. Dictionnaire des localités algériennes, Achour Cherfi, Casbah éditions, p.1010
  8. ONS, 5e RGPH - 2008 - Armature Urbaine - Collections Statistiques N° 163/2011 Série S : Statistiques Sociales, p.117 [PDF]
  9. MILA La station d'épuration de Sidi- Merouane réceptionnée A M'haimoudLe Soir d'Algérie : 02 - 08 - 2009