Sidetrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sidetrade
logo de Sidetrade
Logo de Sidetrade

Création 2000
Fondateurs Olivier Novasque
Forme juridique Société anonyme
Action ALBFR.PA (Euronext Growth)
Siège social Boulogne-Billancourt
Drapeau de France France
Direction Olivier Novasque
Activité Edition de logiciel d’Intelligence Artificielle en SaaS
Produits Sidetrade Acquisition
Sidetrade Growth
Sidetrade Financials
Effectif 230
SIREN 430007252Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.sidetrade.com

Chiffre d'affaires 24,1 M [1] (2019)

Sidetrade est un éditeur de logiciel en mode « SaaS » (logiciel en tant que service) créé en 2000.

La société propose une plateforme d’Intelligence Artificielle dont l’objectif est de permettre aux entreprises d'augmenter leurs revenus en intervenant à chaque étape du cycle client : vente, fidélisation, encaissement des factures et anticipation des litiges.

La société compte aujourd’hui plus de 1500 entreprises clientes de tous secteurs, réparties dans 80 pays.

Historique[modifier | modifier le code]

La société Sidetrade est créée en mars 2000 sous la forme d’une plateforme Cloud dédiée au recouvrement de créances des entreprises.

En , la société entre en Bourse (Euronext Growth : ALBFR.PA[2]) afin de renforcer ses fonds propres et d’augmenter sa capacité financière.

La société entame son déploiement à l’international en 2011 avec l’ouverture de bureaux à Londres, puis à Dublin en 2013 et à Amsterdam en 2015.

Le , la société annonce l’acquisition définitive de BrightTarget Ltd[3], start-up britannique spécialisée dans l’intelligence artificielle appliquée à la performance marketing et commerciale des entreprises.

Le , elle ajoute une composante supplémentaire à son offre : l’automatisation intelligente de la prospection, à travers le rachat de la start-up française IKO System[4], spécialisée dans les solutions prédictives appliquées à la prospection commerciale des entreprises.

En , l’entreprise renforce sa technologie en marketing prédictif avec le rachat la start-up française C-Radar[5]. Les algorithmes de NLP développés par C-Radar, analysent au quotidien 26 millions de signaux (articles de presse, réseaux sociaux, sites web…) d'entreprises de l’Union Européenne, permettant de cibler avec précision les prospects les plus qualifiés. Le groupe Sidetrade propose désormais de l’intelligence artificielle sur l’ensemble du cycle client.

En 2019, Sidetrade ouvre ses premiers bureaux aux États-Unis, à New-York. L'entreprise est certifié ISO 27001 pour l’ensemble de ses départements, systèmes et processus.

Laboratoire de data science et recherche[modifier | modifier le code]

Les solutions prédictives de Sidetrade reposent sur des technologies d'Intelligence Artificielle développées dans le laboratoire de data science intégré du Groupe. Les principales méthodes utilisées sont : l’apprentissage automatique ou Machine Learning, l’apprentissage profond ou Deep Learning et le traitement du langage naturel (ou NLP). Les équipes de recherche et développement de Sidetrade, composées d’ingénieurs et de data scientists, travaillent en méthode agile sur des cycles d’innovation d'une durée comprise entre 4 et 12 mois.

Le laboratoire mène régulièrement des études en collaboration avec le monde universitaire et les pouvoirs publics, ainsi :

  • Dans le cadre de la crise Covid-19, Sidetrade a conçu, en partenariat avec BFM Business, un tracker sur les retards de paiement des entreprises[6]. Celui-ci restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Le tracker est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics, afin d’aider à la prise de conscience de tous les acteurs concernés[7],[8].
  • Sidetrade publie régulièrement avec le Médiateur des Entreprises un baromètre[9] dédié aux factures des PME déclarées non-conformes par les donneurs d’ordres et qui entraînent des retards de paiement.
  • Sidetrade a reçu le trophée du Concours d’innovation 2018 de BPI France, ainsi qu’un financement pour EuroFirmo[10], un projet inédit visant à établir et à tenir à jour des données complètes sur les 26 millions d'entreprises de l'Union Européenne. L'objectif est de mettre à disposition cette connaissance détaillée et approfondie auprès de toutes les entreprises, des pouvoirs publics et des individus.
  • Depuis 2018, Sidetrade fait partie d'un consortium avec des partenaires académiques, s'attaquant au problème des données incomplètes et " sales " (Dirty Data Project). Ces travaux visent à réduire le coût des projets d'IA en intégrant la préparation des données directement à l'analyse statistique. L'objectif fondamental est que l'apprentissage machine soit capable de traiter de lui-même les erreurs contenues dans les données.
  • De à , dans le cadre du projet Research Alps[11], Sidetrade et ses partenaires ont rassemblé, consolidé, harmonisé et mis à disposition de différentes entités (organismes publics et privés travaillant aux niveaux local, régional et national) des données sur les laboratoires et centres de recherche et d'innovation actifs dans l'Espace Alpin (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Slovénie et Suisse).

Par ailleurs, l’entreprise a publié en avec le journal Les Echos une étude[12],[13] présentant les liens existants entre les start-up et laboratoires de recherche travaillant sur l’Intelligence Artificielle et les entreprises du SBF 120.

PDG-Fondateur[modifier | modifier le code]

Olivier Novasque est le fondateur et PDG de Sidetrade.

Diplômé de Toulouse Business School, Olivier Novasque commence sa carrière en 1992 dans le Groupe Bouygues. Dès 1995, alors VP of Sales chez GE Capital, il aborde l’univers du financement des nouvelles technologies.

En 2000, il fonde Sidetrade, l’une des toutes premières plateformes logicielles dématérialisées au monde pour le B2B, avec pour objectif de fluidifier la relation financière client. Olivier Novasque est Président du conseil d’administration de Sidetrade, président-directeur général et actionnaire majoritaire. Il a été administrateur du réseau Tech’in France et contribue, à titre personnel, au développement de start-ups à travers le fond Seed4soft.

Données boursières[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sidetrade : Chiffre d'affaires 2019 »,
  2. « live | Live markets », sur live.euronext.com (consulté le 2 août 2019)
  3. Communiqué de Sidetrade, « Sidetrade fait l’acquisition de BrightTarget, start-up spécialisée dans l’Intelligence Artificielle », sur Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining (consulté le 2 août 2019)
  4. « SIDETRADE acquiert Iko System », sur Capital.fr, (consulté le 2 août 2019)
  5. « Marketing Prédictif B2B : Sidetrade acquiert C-Radar - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 2 août 2019)
  6. (en-GB) « The Sidetrade Unpaid Invoice Tracker », sur invoice-tracker.sidetrade.com (consulté le 18 juin 2020)
  7. « Notre économie est très durement touchée par la crise selon ces indicateurs en temps réel », sur Capital.fr, (consulté le 18 juin 2020)
  8. BFM BUSINESS, « Dans la finance et l'immobilier, quasiment une facture sur deux n'est pas payée par les entreprises », sur BFM BUSINESS (consulté le 18 juin 2020)
  9. « Baromètre MDE/Sidetrade des factures bloquées », sur Le portail des ministères économiques et financiers (consulté le 2 août 2019)
  10. Zone Bourse, « Sidetrade : distingué pour son projet EuroFirmo | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 6 septembre 2019)
  11. « Discover Re-search Alps, the engine of research and innovation (beta) », sur Re-search Alps : the engine of research and innovation (consulté le 6 septembre 2019)
  12. Sidetrade, « [Étude] Réalité des relations du SBF 120 avec les start-up et instituts de recherche en IA en France », sur Sidetrade, (consulté le 2 août 2019)
  13. Remy Demichelis, « Les grands groupes encore peu liés aux start-up de l'IA », sur Les Echos Executives, (consulté le 2 août 2019)
  14. « Euronext : profil Sidetrade »

Liens externes[modifier | modifier le code]