Sibylle Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sibylle Blanc
Description de cette image, également commentée ci-après
Sibylle Blanc au Paléo Festival de Nyon en 2017
Nom de naissance Sibylle Blanc
Naissance (46 ans)
Aubonne (Vaud), Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse suisse
Profession Actrice
Séries notables Bigoudi
Site internet Comedien.ch

Sibylle Blanc (parfois orthographiée à tort Sybille Blanc), née le à Aubonne (Vaud) est une actrice suisse, également metteuse en scène de théâtre et animatrice de radio et de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Pierre-Alain Blanc, syndic d'Aubonne et professeur d'éducation physique, elle suit ses études de comédienne à l'école supérieure d'art dramatique de Genève[1] d'où elle sort diplômée en 1996. Elle commence sa carrière avec plusieurs apparitions dans des programmes pour enfants de la télévision suisse romande tels que Smash et Bus et compagnie. Elle obtient son premier rôle important avec la série télévisée Bigoudi dans laquelle elle interprète le rôle de Laura pendant 50 épisodes entre 1996 et 1998.

Elle fait ensuite plusieurs apparitions dans des spectacles de cabaret, tels que la Revue en 2000, 2009 et 2010, Les nouvelles brèves de comptoir et La Revue de Cuche et Barbezat. Elle joue au théâtre, des classiques tels que Shakespeare, Oscar Wilde, Arthur Miller, Samuel Beckett, Eugène Labiche ou Marcel Pagnol.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Outre des chroniques pour l'émission Les Dicodeurs de la radio suisse romande et des doublages vocaux pour des documentaires, des séries télévisées et des publicités, elle fait partie de l'équipe du 6/9 sur NRJ Léman en 2001 puis anime Les matinales sur Lausanne FM en 2006 - 2007. Depuis 2008, elle est la voix off de LFM. Et elle de retour (par intermittence) dans l'équipe des dicodeurs pour la saison 2011-2012.

Autres[modifier | modifier le code]

Elle a aussi également l'habitude d'annoncer les artistes au Paléo festival de Nyon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sibylle BLANC », sur aa-claudie-nolte.com (consulté le 20 avril 2015)

Sources[modifier | modifier le code]