Si on me touche, je n'existe plus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Si on me touche, je n'existe plus (titre original : Nobody Nowhere: The Extraordinary Autobiography of an Autistic Girl) est un best-seller[1], le premier livre de l'Australienne Donna Williams. Il a d'abord été publié en Grande-Bretagne en 1992, et a figuré sur la New York Times Best Seller list pendant 15 semaines, au premier semestre de 1993[2].

Nobody Nowhere est le récit autobiographique de Donna Williams, aussi loin qu'elle se souvienne, c'est-à-dire à partir de l'âge de trois ans. Dans l'intervalle, elle se pensait sourde, psychotique, perturbée ou retardée, mais c'est seulement à l'âge adulte qu'elle a découvert que ses difficultés de communiquer avec son environnement étaient dues à l'autisme. Elle finit par laisser son manuscrit à un pédopsychiatre britannique, Sebastian Kraemer, lequel l'a adressé à la spécialiste de l'autisme Frances Tustin qui en a assuré la publication.

Donna Williams est l'auteur du scénario sur le même sujet dont les droits sont détenus par le producteur d'Hollywood Beverly Nero. Elle a également produit un album de musique ayant le même titre en 2000.

Donna Williams a publié des suites à ce premier récit :

  • Somebody Somewhere (1994)
  • Like Colour To The Blind (1998)
  • Everyday Heaven (2004)

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]