Siège du mont Hiei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège du mont Hiei
比叡山の戦い
Informations générales
Date 29 septembre 1571
Lieu Mont Hiei, juste à l'extérieur de Kyoto au Japon
Issue Victoire d'Oda Nobunaga
Belligérants
Forces d'Oda Nobunaga Moines guerriers du mont Hiei
Commandants
Oda Nobunaga Divers chefs des moines
Forces en présence
30 000 Inconnu
Pertes
Inconnu Plus de 20 000 civils et combattants

Le siège du mont Hiei (比叡山の戦い, Hiei-zan no Tatakai?) en 1571 est, selon l'historien Stephen Turnbull, si unilatéral qu'il devrait à plus juste titre être appelé un massacre plutôt qu'un siège ou une bataille. Oda Nobunaga emmène 30 000 hommes sur la montagne et près de sa base, en détruisant des villes et des temples en cours de route. Cet événement marque la fin de la grande puissance des moines guerriers du mont Hiei.

Les moines tendai installés sur le mont sont depuis longtemps des ennemis d'Oda Nobunaga, en raison de leur force, de leur indépendance et de leur alliance avec les clans Azai et Asakura.

À partir du 29 septembre, les hommes de Nobunaga attaquent la ville de Sakamoto à la base de la montagne avant de monter vers les tempes tendai. Il détruisent ensuite le sanctuaire Hiyoshi qui honore Sannō, le kami de la montagne. Les soldats de Nobunaga encerclent le mont et progressivement se dirigent vers le haut, tuant et détruisant quoique que ce soit ou qui que ce soit qui se trouve sur leur chemin. Finalement, ils arrivent au Enryaku-ji, le puissant et célèbre temple au sommet, qui est rasé. Ses arquebusiers forment alors des équipes de recherche et éliminent tous ceux qui ont auparavant échappé à leur attaque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Turnbull, Stephen (1998). The Samurai Sourcebook. Londres : Cassell & Co.
  • Turnbull, Stephen (2003). Japanese Warrior Monks AD 949-1603. Oxford : Osprey Publishing.
  • Turnbull, Stephen (2005). Japanese Fortified Temples and Monasteries AD 710-1602. Oxford : Osprey Publishing.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]