Siège de Ta'if

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le siège de Taif se déroula en 630, lorsque les musulmans assiégèrent la ville de Taif après leur victoire à la bataille de Hunayn et à celle d'Autas. Cependant, la ville ne céda pas au siège. L’un de leurs chefs, Urwah ibn Mas'ud, était absent au Yémen durant ce siège[1]. Mahomet engagea des catapultes et des peltastes pour la prise de la forteresse, mais ne fut pas en mesure d’y pénétrer par les armes[2].

Références[modifier | modifier le code]