Aller au contenu

Siège de Nicomédie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Siège de Nicomédie

Informations générales
Date 1333-1337
Lieu Nicomédie, Turquie
Issue Victoire ottomane
Belligérants
Empire byzantin Empire ottoman
Commandants
Inconnu Orhan
Forces en présence
Inconnues Inconnues
Pertes
Inconnues inconnues

Guerre entre l'empire byzantin et les Ottomans

Batailles

Coordonnées 40° 46′ 00″ nord, 29° 55′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Turquie
(Voir situation sur carte : Turquie)
Siège de Nicomédie

Le siège de Nicomédie qui se déroula de 1333 à 1337 aboutit à la prise de la ville par les Ottomans au détriment des Byzantins qui perdaient là, leur dernier territoire asiatique.

Depuis 1299, le nouvel État turc des Ottomans s'étend lentement mais sûrement aux dépens des territoires asiatiques de l'empire byzantin. La perte de la ville de Nicée marque le début de la disparition de l'empire Byzantin en Asie.

Après le siège et la prise de Nicée en 1331, la ville de Nicomédie ne peut plus résister longtemps aux assauts ottomans. L'empereur Byzantin tenta d'acheter la conservation de la ville au sultan turc Orhan

En 1337, la ville fut prise d'assaut par les Ottomans, marquant la perte des derniers territoires asiatiques de l'empire byzantin.

La chute de Nicomédie prive l'empire Byzantin de ses territoires asiatiques, l'empire ne disposant plus des ressources pour les reconquérir, ne contrôlant plus que la Thrace, une partie de la Macédoine et du Péloponnèse.

Références

[modifier | modifier le code]

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • (en) R.G. Grant, Battle : a Visual Journey Through 5,000 Years of Combat, Dorling Kindersley Publishers Ltd, , 360 p. (ISBN 0-7566-1360-4).

Liens externes

[modifier | modifier le code]