Siège de Fort Massachusetts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Siège de Fort Massachusetts
Informations générales
Date 19-20 août 1746
Lieu Fort Massachusetts
North Adams
Issue Victoire française
Prise du fort
Belligérants
Drapeau de la Nouvelle-France Nouvelle-France
Amérindiens
British-Red-Ensign-1707.svg Amérique du Nord britannique
Commandants
François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil. Sergent John Hawks
Forces en présence
1 000 hommes 22 hommes, 3 femmes, 5 enfants
Pertes
1 tué, 16 blessés 30 prisonniers

Troisième Guerre intercoloniale

Batailles

Canso · Annapolis Royal (1er) · Annapolis Royal (2e) · Port-Toulouse · Louisbourg · Île Saint-Jean · Saratoga · Expédition d'Anville · Fort Massachusetts · Grand-Pré · Fort no 4

Cette boîte : voir • disc. • mod.

Le siège de Fort Massachusetts (19-20 août 1746) est un épisode de la Troisième Guerre intercoloniale au cours duquel le Fort Massachusetts, situé a 55 km à l'est d'Albany (New York), sur la rive de la Rivière Hoosic, approximativement à l'actuelle ville de North Adams, est assiégé et capturé par une force composée d'environ 1 000 Français et Amérindiens venus de Nouvelle-France, commandée par François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil. Le fort, défendu par une garnison affaiblie par la maladie, originaire de la Province de la baie du Massachusetts, se rend après que ses réserves de munitions et de poudre à canon ait été épuisées. Trente hommes sont faits prisonniers et transportés à Québec, où la moitié d'entre eux meurent en captivité.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]